twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Chômage des jeunes : Mbagnick Diop appelle à s’adosser sur la nouvelle économie

lundi 12 décembre 2011

Le président du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) Mbagnick a appelé, lundi à Dakar, à revoir les stratégies de lutte contre le chômage des jeunes, suggérant de s’appuyer sur ‘’la nouvelle économie’’ basée sur les technologies de l’information et de la communication (TIC).

‘’Il nous faut repenser les politiques de l’emploi (...) avec une nouvelle économie basée sur une prise en compte des TIC en tant qu’outil de développement’’, a dit M. Diop lors de la 11eme édition du Forum du premier emploi.

Cette rencontre de deux jours, qui prend fin mardi, est organisée par le MEDS. Elle a pour but d’aider des jeunes diplômés et autres ouvriers spécialisés de trouver une première expérience professionnelle.

‘’C’est une façon pour nous de donner des solutions à la problématiques de l’emploi’’, a dit Mbagnick Diop, soulignant que ‘’la nouvelle économie permet de repenser le modèle de nos politiques macroéconomiques’’.

Selon lui, cette nouvelle approche doit être basée sur le savoir, la connaissance et la réorganisation complète de la finance. ‘’Aujourd’hui, la jeunesse est bien informée à travers notamment les réseaux sociaux et reste très soucieuse de ses droits’’, a-t-il fait observer.

‘’Il y a un fossé entre l’offre et la demande de l’emploi qui impose une nécessité de réformer les curricula pour s’adapter à cette nouvelle économie’’, a encore dit le président du MEDS.

Pour lui, une non prise en charge de la problématique des jeunes peut être source d’instabilité pour un pays. ‘’Le chômage des jeunes est comme une bombe qui, à un moment donné, si on ne la désamorce pas, peut exploser et générer une instabilité socio politique grave’’, prévient-il.

Le Forum du premier emploi a réuni quelques 2000 jeunes diplômés à la quête d’une première expérience professionnelle.

‘’Le rythme du monde d’aujourd’hui ne permet plus de courir derrière de tierces personnes pour se faire employer. Il faut créer et innover pour avancer’’, a dit pour sa part le président du Sénat, Pape Diop, qui a présidé la cérémonie officielle d’ouveture du Forum.

‘’Il faut avoir le courage d’entreprendre’’, a dit l’ancien maire de Dakar en présentant son propre parcours aux jeunes comme un modèle de réussite. Il a rappelé qu’il est ‘’arrivé aux affaires’’ alors qu’il était ’’’un jeune entrepreneur opposant’’

(Source : APS, 12 décembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)