twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cheikh Bamba Dièye invité à aider à rétablir les canaux de communication à Tigo

dimanche 5 mai 2013

Le Rassemblement des entreprises du secteur des TIC (RESTIC) invite le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Bamba Dièye, à ‘’aider à rétablir les canaux de communication’’ au sein de l’entreprise Millicom-Tigo où les agents ont déclenché une grève le jeudi 25 avril.

Ces travailleurs disent avoir déclenché leur mouvement suite à de nombreuses revendications restées sans réponse de la part de la hiérarchie. Ils dénoncent ‘’le recrutement massif et injuste d’expatriés à des postes qui pouvaient bien être gérés par des locaux à moindre coût’’, etc.

De son côté, l’administration a estimé que ’’ces agents ont violé le règlement à travers leur attitude de défiance en confisquant les outils de travail, empêchant ainsi aux non grévistes de faire fonctionner l’entreprise’’.

Dans un communiqué transmis à l’APS, dimanche, le RESTIC en appelle aux ‘’bonnes volontés dont le ministre de la Communication et de l’Economie numérique pour aider à rétablir les canaux de communication’’ au sein de l’entreprise.

Il demande également aux responsable de Tigo d’‘’accroitre et de renforcer l’expertise locale au sein de l’entreprise grâce a une offre salariale compétitive, à des primes et avancements convenables’’.

Le Rassemblement des entreprises du secteur des TIC appelle l’opérateur à mettre sur pied ‘’un cadre professionnel amélioré qui favorise pour tous les employés des perspectives d’évolution de carrière’’.

Le RESTIC estime que ‘’les employés ont accompagné l’opérateur et sont restés fidèles à leur employeur durant les moments difficiles’’. Par conséquent, ’’il est normal et logique que leur persévérance et loyauté soient prises en compte alors que l’opérateur régularise sa situation avec l’Etat’’.

Le rassemblement encourage ‘’toutes les firmes et entreprises’’ du secteur à ‘’adopter des stratégies soutenues de développement des compétences et ressources humaines dans un environnement très concurrentiel’’.

Il invite l’Etat, les opérateurs, et les travailleurs dans le secteur du mobile à ‘’une réflexion stratégique sur un cadre social et professionnel apaise’’.

(Source : APS, 5 mai 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)