twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Changement de label : La direction de la Sonatel essuie un troisième refus

jeudi 16 mars 2006

Les administrateurs sénégalais viennent de rejeter les conclusions de l’étude du cabinet Interbrand. Commis pour une étude d’éclairage sur le projet de changement de label de la Sonatel et d’Alizé en Orange, le Conseil d’administration de la Sonatel qui s’est tenu le mercredi 22 février 2006, vient de refuser une troisième fois le projet de Rebranding de l’opérateur sénégalais dans la téléphonie, selon un communiqué de l’Intersyndicale de la Sonatel parvenu à notre rédaction, représentée au conseil d’administration par son secrétaire général, Ibrahima Konté. Ainsi donc, le feuilleton Orange se poursuit. Le projet de changement de label de France Télécom, partenaire stratégique qui détient 42 % du capital de la Sonatel, avait fait beaucoup de vagues.

L’Etat, après avoir interpellé le management de la Sonatel sur sa position, sur le Rebranding et ses coûts a décidé de ne donner son accord sur ce dossier que si le projet se fait à coût globalement nul, lit-on dans le communiqué des travailleurs de la Sonatel.

Pour une fois, le management de Sonatel, a donné sa position sur le changement de label au cours de ce conseil d’administration. Selon le communiqué, le Directeur Général interpellé, a estimé d’une part qu’il a besoin du changement de marque pour faire face à la concurrence et au troisième opérateur mais que d’autre part France Télécom doit faire un effort sur les coûts de cette opération.

En effet, selon le cabinet Interbrand, la Sonatel devra verser la bagatelle de plus de 5 Milliards de nos francs soit 60 % de la croissance du chiffre d’affaires de Alize en 2007.

Avec le Management fee global et les experts à payer, on serait à un minimum de 7 à 8 milliards de francs si la Sonatel ne croît pas ; c’est-à-dire l’équivalent du budget de plusieurs ministères sénégalais. Si la Sonatel maintient la moyenne de croissance de son chiffre d’affaires de ces cinq dernières années (à 2 chiffres : 20 %) il faudra multiplier ces 8 milliards par 2. "Une véritable arnaque", s’alarme l’Intersyndicale de la Sonatel qui juge inacceptable le fait que sur les 124 milliards de chiffre d’affaires réalisés par Alizé de 1997 à 2005 Orange n’a aucun mérite puisque n’étant même pas dans France Télécoms durant ce temps-là. "Comment se rémunérer sur une valeur dans laquelle on n’a eu aucune contribution", s’indignent les camarades de Ibrahima Konté qui considèrent que France Télécoms n’est plus Opérateur historique d’Etat du peuple Français mais une multinationale qui soumet toutes ses filiales à une pression de remboursement de son endettement ramené par cette arnaque internationale de 60 milliards euros à 40 milliards de la même monnaie et à la satisfaction de ses gros actionnaires (Banques et autres).

Issa NIANG

(Source : Wal Fadjri, 16 mars 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)