twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Championnat mondial du numérique : le représentant africain fait bonne figure à imagine cup 2011

samedi 13 août 2011

Ce sont les Cyan Girls, l’équipe des quatre étudiants de l’Université Sénégalaise Cheick Anta Diop, qui ont représenté la sous-région Afrique de l’Ouest et du Centre à la finale mondiale d’Imagine Cup 2011 qui s’est déroulée du 8 au 13 Juillet à New York.

Imagine Cup, le concours technologique des étudiants qui est maintenant dans sa neuvième édition, met l’accent sur l’esprit d’imagination, de créativité et sur la technologie pour aider à résoudre les problèmes cruciaux du monde entier.

Ndèye Awa Guèye, Binta Coudy Dé, Awa Caba, et Idrissa Diatta en ont fait la démonstration lors des manches locales et régionales de la compétition afin d’obtenir leur billet pour les phases finales mondiales. Leur concept, « Projet Pagel », est un logiciel semblable au Software as a Service (SaaS), un concept consistant à proposer un abonnement à un logiciel plutôt que l’achat d’une licence, qui exploite les potentialités du secteur de la pêche et de l’agriculture dans le but de réduire l’extrême pauvreté, de permettre l’égalité des sexes, et de préserver l’environnement.

Imagine Cup est devenu le leader mondial de la compétition technologique avec plus de 358 000 étudiants représentant 100 pays qui ont participé à l’événement en 2010. Depuis l’année, 2000, les thèmes du concours ont été inspirés par les Objectifs du Millénaire des Nations Unies. Pour 2011, les étudiants ont été guidés dans leurs travaux par la thématique suivante : « Imaginez un monde où la technologie permet de résoudre les problèmes les plus difficiles. »

Selon, Awa Guèye, membre de Cyan Girls, « toute la compétition a été une expérience incroyable. Nous avons rencontré beaucoup d’autres étudiants compétents lors de la finale à New York. Nous avons été fiers de représenter le Sénégal et l’Afrique à cette compétition. Cyan Girls va utiliser toute l’expérience acquise au cours des derniers mois pour redoubler d’efforts, car la pauvreté au Sénégal et dans l’Afrique en général peut être éradiquée grâce à l’utilisation de solutions technologiques innovantes. »

Cette année, ce sont plus de 358.000 inscrits dans le monde. Plus de 400 étudiants de 70 pays se sont rendus à New York pour participer à la finale mondiale. 124 équipes avaient assuré leurs places à la finale mondiale tenue du 8 au 13 Juillet 2011. A cette fête mondiale, elles ont reçu, toutes catégories confondues (conception de logiciels embarqués, la conception du jeu, Digital Media, Windows Mobile 7, Défi en TI, interopérabilité Challenge, Défi de Windows 7 Touch et le Défi Orchard), la reconnaissance internationale et la somme globale de 215 000 Dollars (US).

Le vainqueur de la compétition a été le Team Hermes d’Institute Of Technology Sligo d’Ireland avec leur projet dénommé Software Design. L’équipe a conçu un dispositif qui se branche dans une voiture et surveille le comportement de conduite dangereuse et les conditions de route, fournissant une rétroaction instantanée à la fois au conducteur et au propriétaire du véhicule. Cette solution utilise la technologie embarquée, Windows Mobile 7, Bing Maps et la plateforme Windows Azure Cloud Computing pour changer les habitudes de conduite et de sorte à réduire la mortalité routière. Avec sa victoire, Team Hermes a gagné 25,000 Dollars (US).

Il faut noter que seules les trois premières équipes de chaque catégorie ont été classées. Les Cyans Girls ont été classées 19e sur 183 pour le « People Choice Award ».

Microsoft a aussi annoncé qu’il lancera un programme triennal de 3 millions Dollars pour aider les gagnants à réaliser leur vision de la résolution des problèmes cruciaux auquel le monde est confronté.

De l’avis d’Aïssatou Djiba Diallo, Plateforme Evangéliste, Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, « nous sommes extrêmement fiers de Cyan Girls pour avoir représenté le Sénégal et l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Nous espérons qu’ils inciteront d’autres étudiants en Afrique à développer des solutions qui répondent aux défis auxquels font face leurs communautés. Les potentialités de la technologie ne peuvent servir à améliorer le vécu des populations qu’en faisant preuve d’imagination. Et justement, le projet de Cyan Girls est un excellent exemple qui montre comment cela se traduit par une solution tangible face aux réels problèmes du monde. »

(Source : Abidjan.net, août 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)