twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Chamboulement du Conseil de régulation de l’ARTP : Fatou Blondin Ndiaye succède à Serigne Mboup, Abdou Khadre Ndiaye illégalement viré en faveur de Maniang Faye

vendredi 3 décembre 2010

L’ex-ministre chargée des technologies de l’information et de la communication, Fatou Blondin Ndiaye, n’aura pas chômé longtemps. En effet, Wade a signé un décret bombardant cette dernière présidente du Conseil de régulation de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes, en remplacement de Serigne Mboup, devenu... membre simple. Ce, pendant que le patron de la Cellule Initiative et Stratégies était en mission en Chine pour le compte du Pds. Autre mesure, le chef de file du Parti Askan wi, Abdou Khadre Ndiaye, a été remplacé par l’ancien maire de Louga, Maniang Faye, qui n’est qu’un membre simple au sein dudit Conseil. Mais au regard de ce chamboulement, Wade a encore outrepassé la loi, car d’après l’article 47 du Code des Télécommunications, les membres du Conseil de régulation ne peuvent être démis de leurs fonctions, s’ils n’ont pas commis de fautes graves.

Sous Wade, on peut désormais dire aux ministres démis de leurs fonctions de ne pas s’apitoyer sur leur sort, et pour cause. À peine limogée du gouvernement, que l’ex-ministre chargée des Technologies de l’information et de la communication, Fatou Blondin Ndiaye Diop, est bombardée présidente du Conseil de régulation de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes. De sources sûres, le président de la République vient de signer dans ce sens un décret attestant de la nomination de l’ex-ministre en remplacement de Serigne Mboup. Pour rappel, c’est Moustapha Guirassy, ministre de la Communication et des Télécommunications, porte-parole du Gouvernement, qui a hérité du portefeuille précédemment géré par Fatou Blondin Ndiaye.

Mais l’éviction de Serigne Mboup par le chef de l’Etat nourrit beaucoup de commentaires. Car, selon les mêmes sources, non seulement l’ancien Directeur général de Petrosen, cadre confirmé, n’est plus que membre simple au sein de l’Artp, mais aussi il a été démis de son poste alors qu’il était en mission en Chine pour le compte du Pds. En compagnie du président de l’Assemblée nationale, Mamadou Seck, et du ministre conseiller Lamine Bâ. Dans le même décret, le secrétaire général du Parti Askan wi, Abdou Khadre Ndiaye, a été lui aussi démis. Le secrétaire permanent de l’Alliance Sopi pour toujours (Asi) est remplacé par l’ancien président du Conseil d’administration d’Air Sénégal international, Maniang Faye. Là aussi, sûr que l’ex-maire de Louga n’étouffera pas de bonheur avec sa nomination, car, selon nos informations, il n’est en réalité qu’un membre simple du Conseil de régulation de l’Artp. Comment Wade s’est joué de la loi, pour débarquer Abdou Khadre Ndiaye

Au regard de ce vaste chamboulement, beaucoup de juristes vont encore s’arracher les cheveux. En effet, l’article 47 du Code des télécommunications indique que les membres du Conseil de régulation de l’Artp sont nommés pour une durée de 3 ans, renouvelable une fois. Et ils ne peuvent être démis de leurs fonctions qu’en cas d’empêchement constaté par le Conseil d’Etat ou de manquement grave sur décision du président de la République. Or, Abdou Khadre Ndiaye n’est concerné par aucun de ces cas. Même s’il a été récemment nommé conseiller technique à la Primature, cela ne constitue pas un cas d’incompatibilité avec ses fonctions au conseil de la régulation de l’Artp.

Daouda Thiam

(Source : L’As, 3 décembre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)