twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cession de Tigo Sénégal : Macky Sall signe le décret à Xavier Niel, Yérim Sow et la famille Hiridjee

vendredi 20 avril 2018

Désormais, Tigo Sénégal appartient à Saga Africa Holdings Limited, un consortium entre des entreprises contrôlées par Yerim Sow, Xavier Niel et la famille Hiridjee. Le chef de l’État sénégalais a signé, le 16 avril dernier, le décret approuvant sa cession, renseigne Jeune Afrique.

La cession de Tigo Sénégal mettre fin à une bataille juridique et commerciale de près d’un an entre la société Millicom et Wari. Le président Macky Sall vient de l’apposer au bas du décret 2018-750 approuvant la cession de Tigo Sénégal au consortium Saga Africa Holdings Limited, contrôlé par Yerim Sow, Xavier Niel et la famille Hiridjee.

Ce décret, qui doit encore être publié au journal officiel du gouvernement sénégalais, met un terme à un bras de fer de près d’une année entre la plateforme de transfert d’argent Wari et l’opérateur de téléphonie mobile luxembourgeois Millicom, qui détenait la marque.

Le 2 février 2017, ce dernier avait cédé sa filiale sénégalaise Sentel GSM à Wari pour 129 millions de dollars. Mais, mettant en avant « l’incapacité de Wari à apporter le reliquat du financement requis avant la date butoir fixée au 2 juin 2017 », Millicom avait décidé alors d’annuler la vente, et l’avait fait savoir via un communiqué, publié le 31 juillet. Dans le même texte, Millicom annonçait la vente de sa filiale sénégalaise au trio Sow-Niel-Hiridjee.

Le 4 décembre dernier, Macky Sall avait cependant fini par exhorter les protagonistes à trouver une solution à l’amiable d’ici à février 2018, sous peine d’une décision de l’État « qui peut ne pas être heureuse », avait-il prévenu.

Actuellement en visite à Paris, le chef de l’État sénégalais a, selon une source proche du dossier, « été convaincu par l’expérience du trio Sow-Niel-Hiridjee constitué d’experts de télécoms capables de générer de la valeur ajoutée pour ses clients et ses collaborateurs, en droite ligne des axes du Plan Sénégal émergent ».

Plusieurs dizaines de milliards de francs CFA seront investis par le consortium, ce qui contribuera à développer le numérique, ajoute la même source, sans plus de détails.

(Source : TéléDakar, 20 avril 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)