twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ces opportunités qu’offre la TNT

mercredi 17 juin 2015

La transition vers le numérique offre un éventail d’opportunités qui vont au-delà de la seule télévision, simple récepteur. Elle permet notamment de promouvoir le développement de services interactifs à travers la télévision et, par conséquent, d’ouvrir la voie qui mène vers la société de l’information et du savoir. Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), dans son dernier rapport de 2014, relève que la Tnt devrait accélérer l’avènement d’une économie numérique, source de croissance et de création de nouveaux emplois. Avec le basculement dans le numérique, les usagers pourront disposer de plusieurs chaînes avec une nette amélioration de la qualité technique aussi bien en son qu’en image. « Nous serons dans un contexte numérique où lorsque vous regardez une image, on peut, à côté, avoir toutes les données qui l’accompagnent ». Il s’agit de données complémentaires qui permettent au téléspectateur de se renseigner davantage sur le contenu de la chaîne. Avec la Tnt, la télévision devient un instrument qui va cohabiter avec l’internet. Aujourd’hui, explique M. Dieng, l’équipement, que ce soit le téléviseur connecté ou les décodeurs que nous allons acquérir, nous positionnent comme si nous avons un ordinateur. A son avis, les usagers ne pourront pas attendre qu’une seule chaîne leur propose un programme. Maintenant ils veulent le contenu partout, à tous les moments et sur n’importe quel support, c’est-à-dire sur mobile interactif. « Ce qui fait que l’audiovisuel est obligé de s’adapter à ce contexte de convergence qui implique interactivité et mobilité. On est donc dans un écosystème où on est obligé de tenir compte de cet environnement numérique pour pouvoir continuer à exister », a laissé entendre Ousseynou Dieng. D’après lui, un processus de transition numérique bien étudié peut arriver à faire émerger un paysage audiovisuel fort, riche et culturellement diversifié, générateur d’emplois et de richesse. Il convient de rappeler qu’en mode de diffusion analogique utilisé jusqu’ici, chaque chaîne de télévision a besoin d’une fréquence, alors qu’en mode de diffusion numérique, sur la même fréquence, on peut diffuser jusqu’à 20 chaînes en haute définition (Hd). La transition de l’analogie vers le numérique communément appelé Tnt, formulation utilisée pour dresser ce changement de technologie dans la fourniture des services de télévision, devra révolutionner tout le secteur de l’audiovisuel avec beaucoup plus d’avantages.

Abdou Diaw et Ibrahima Ba

(Source : Le Soleil, 17 juin 2015)

Post-Scriptum

Le prix des décodeurs fixé à 10.000 FCfa

Pour pouvoir accéder à la Télévision numérique terrestre, il faut impérativement s’équiper d’un décodeur Tnt nouvelle génération, lequel va remplacer avantageusement le magnétoscope avec une qualité de copie numérique équivalente à un Dvd. Il est commercialisé par le Groupe Excaf télécoms et son prix ne dépassera pas 10.000 FCfa grâce à la subvention de l’Etat.

C’est une façon de permettre à tous les Sénégalais d’y avoir accès. Déjà une partie de ces décodeurs a été réceptionnée. D’après le Contan, le processus va continuer jusqu’au moment où tous les foyers sénégalais seront totalement pris en charge. « Nous allons faire en sorte que tout le monde puisse disposer de ce décodeur... On ne basculera que lorsque la majorité de la population sera en possession de ces décodeurs », tient à rassurer Pape Ciré Cissé, directeur technique d’Excaf. Toutefois, il a précisé que « le basculement n’entraînera pas l’arrêt simultané de la diffusion analogique, mais il y aura une diffusion analogique et numérique jusqu’au moment où tous les Sénégalais seront prêts à passer au numérique  ». Les populations pourront également compter sur des équipes d’Excaf télécoms pour l’installation de ces décodeurs. Le décodeur Tnt va se charger de convertir les signaux numériques afin que ceux-ci puissent être lus par les postes de téléviseurs. L’autre atout, c’est que grâce à ce type décodeur, le téléspectateur a désormais le contrôle de ce qu’il regarde. Il peut suivre ses émissions préférées quand il le souhaite. Cela, du fait de la possibilité qui lui est offerte d’enregistrer une émission de son choix, mais, en plus, d’en faire pour une autre qui passe sur une chaîne différente de celle qu’il regarde.

Aussi, grâce à un disque dur intégré, le téléspectateur peut volontiers arrêter une émission en cours puis la reprendre plus tard au point qu’il l’avait interrompue. Contrairement à ce que beaucoup de Sénégalais pensaient au départ, il ne sera pas nécessaire de changer de téléviseur et d’antenne pour recevoir la Tnt.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)