twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Certificat de conformité et d’urbanisme : L’ADIE dématérialise les deux procédures

samedi 8 juillet 2017

Deux nouvelles procédures d’urbanisme sont désormais dématérialisées dans le cadre de l’extension de la plateforme « TéléDAc ». Il s’agit du certificat de conformité et d’urbanisme.

Après le permis de construire, en 2014 et le fichier unifié de l’administration, le Sénégal poursuit la modernisation de son administration par la dématérialisation de deux procédures des services d’urbanisme : l’obtention du certificat de conformité, un acte administratif qui atteste de la conformité des travaux de construction réalisés suite à l’obtention du permis de construire et le certificat d’urbanisme qui permet d’attester qu’une opération immobilière projetée sur un terrain est conforme à la législation et techniquement réalisable.

La cérémonie a été co-présidée, hier, par les ministres du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr ; de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des téléservices de l’État, Khoudia Mbaye, en présence du directeur général de l’Agence de l’informatique de l’État, Cheikh Bakhoum. La dématérialisation de ces deux procédures constitue un pas de plus dans la volonté des plus hautes autorités de rapprocher l’administration de ses usagers, en misant sur les technologies de l’information et de la communication. « Le chef de l’État a donné des instructions fermes pour la mise en œuvre d’un nouveau modèle d’administration publique orientée vers l’innovation et la modernité, gage de performance et de compétitivité », a rappelé le ministre Khoudia Mbaye.

Grâce à cette plateforme, le demandeur n’a plus besoin de se déplacer. Il peut accomplir, en entrant dans la plateforme, les formalités nécessaires pour l’obtention des certificats de conformité et d’urbanisme. Autres effets induits, ces deux nouvelles procédures dématérialisées contribueront davantage à l’amélioration du climat des affaires au Sénégal et à une meilleure notation de notre pays dans le prochain classement « Doing Business », a indiqué le ministre de la Promotion des investissements, des partenariats et du développement des téléservices de l’État, Khoudia Mbaye. Le ministre Diène Farba Sarr a félicité l’Adie qui a su, avec des compétences nationales, mettre sur pied cette plateforme. Toutefois, il a soutenu que la réussite de ce projet passe par son appropriation par l’administration et les usagers.

Selon Cheikh Bakhoum, le directeur général de l’Adie, la plateforme TeleDac a considérablement contribué à l’amélioration de l’accès aux services publics, à la réduction de 25 % du coût des actes administratifs pour les usagers et minimisé les risques de corruption. « Les délais d’instruction et de délivrance du permis de construire sont passés de 3 mois minimum à environ 28 jours. A ce jour, près de 4.000 dossiers ont été traités dans les quatre départements de Dakar », a-t-il révélé.

Mamadou Guèye

(Source : Le Soleil, 8 juillet 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)