twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Centre de recherche et d’essais - 1.000 diplômés déjà formés à Sédhiou

mardi 14 février 2012

Créés sous l’initiative du chef de l’Etat pour réduire la fracture numérique, les Centres de recherche et d’essais (Cre) sont en train de faire des résultats sur le terrain. Implanté à Sédhiou en mai 2011, le Cre a formé en un an d’existence 1.000 diplômés aux métiers de l’informatique.

Ouvert au niveau du Ford Emile Pinet-Laprade de Sédhiou, le Centre de recherche et d’essais (Cre) de la capitale du Pakao est en train de faire des résultats dans la réduction de la fracture numérique.

En effet, depuis sa date de création en mai 2011, le Cre de Sédhiou a déjà enregistré 1.000 diplômés formés aux différents métiers de l’informatique tels que l’infographie. Selon le gestionnaire du centre, Lamine Sow, grâce à cette structure affiliée au ministère de la recherche scientifique, la région de Sédhiou est en train d’enregistrer des efforts importants dans le combat que le chef de l’Etat mène depuis belle lurette pour la réduction de la facture numérique au Sénégal.

A Sédhiou, les apprenants proviennent de toutes les couches sociales de la région. Des élèves aux chefs de services sans oublier les ouvriers, les chômeurs, les jeunes filles et les femmes. Aucune frange de la société n’a été laissée en marge des séries de formations que le centre livre depuis sa création.

Entre autres modules dispensés au niveau du centre, on peut noter les divers métiers de l’informatique générale, l’infographie en particulier, l’assemblage des systèmes informatiques et autres renforcement de capacités en bureautique.

2.800 inscrits enregistrés depuis son ouverture

L’enseignement, a indiqué le gestionnaire du centre, demeure gratuit pour l’ensemble des apprenants. Au total, depuis sa date de création à nos jours, le centre a enregistré 2.800 inscrits.

Pour cette année, les responsables du centre ont tenu à apporter des innovations sur le plan pédagogique avec notamment l’introduction de certains modules comme le micro-jardinage, la pisciculture afin de mieux répondre aux besoins en formation des populations de la région et de coller aux réalités locales en terme de développement, a souligné M. Sow, gestionnaire du centre.

Seydou Prosper Sadio

(Source : Le Soleil, 14 février 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)