twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Centrafrique : les services mobiles d’Orange toujours indisponibles 5 jours après l’incendie qui a détruit son réseau

vendredi 11 juin 2021

Il lui faut encore du temps à Orange pour un retour à la normale de ses services télécoms en Centrafrique. Le leader du marché local, qui se montre rassurant vis-à-vis de ses consommateurs, se garde toutefois de tout mot sur les conséquences financières de cette crise sans précédent.

Les services mobiles de l’opérateur de téléphonie mobile Orange Centrafrique, notamment la voix, la data et le Mobile Money, sont toujours indisponibles cinq jours après l’incendie qui a détruit son réseau. Cependant, la société annonce qu’elle a déjà réussi à relancer la connectivité Internet internationale. Jeudi 10 juin, elle a indiqué que ses équipes techniques sont également à pied d’œuvre pour relancer les connexions Internet fixes des clients entreprises.

« En parallèle nous priorisons nos actions pour réactiver au plus vite les services voix et Internet mobile sur l’ensemble du pays [...] Orange souhaite aussi rassurer tous ses clients du service Orange Money sur le fait que leurs données personnelles sont sauvegardées, n’ont pas été impactées par cet incident et qu’ils retrouveront leur solde initial dès le retour du service mobile », a déclaré Régis Delière, le directeur général d’Orange Centrafrique.

Dans la nuit du 6 au 7 juin, un incendie s’est déclaré à la direction générale de l’entreprise, dans les locaux techniques sur le site principal de Sodiam. Le cœur de réseau de la société télécoms a été détruit, tout comme son centre de données et ses installations radio. Une situation inédite pour le groupe télécoms français dans l’un de ses marchés d’Afrique.

En termes financiers, le manque à gagner de l’entreprise doit s’évaluer en plusieurs millions de francs CFA, sans compter la valeur des dégâts matériels. Pour les concurrents d’Orange – Telecel et Moov – l’occasion est plus qu’idéale pour tenter de séduire les milliers de consommateurs actuellement coupés du monde. Le retour à la normale du réseau Orange qui prendra quelque temps laisse présager un impact sur ses parts de marché.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 11 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)