twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Centrafrique : le président Faustin Archange Touadéra lance la construction du réseau national de fibre optique

lundi 2 avril 2018

La République de Centrafrique (RCA) a décidé de rattraper son retard en termes d’infrastructures de télécommunications.

Le 28 mars 2018, le président de la République, Faustin Archange Touadéra a officiellement lancé à cet effet, la construction du réseau national de fibre optique, composante du réseau d’interconnexion de fibre optique d’Afrique centrale (CAB).

Le projet, d’une valeur globale de 33,3 millions d’euros (21,8 milliards Fcfa), est co-financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Union européenne (UE).

Selon Justin Gourna Zacko, le ministre des Postes et télécommunications, « au cours des deux dernières années, les services des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication ont connu une légère amélioration. On note l’amélioration de la qualité des services de la téléphonie mobile grâce à l’introduction des 3G+ en République centrafricaine, mais le coût de la communication reste relativement élevé par rapport au pouvoir d’achat de la population. La téléphonie fixe n’a pas évolué, bien au contraire, elle a régressé, tandis que la couverture nationale en téléphonie mobile stagne à 40%. L’infrastructure large bande est quasi inexistante ».

Pour le patron du secteur national des télécommunications, la fibre optique viendra donc améliorer en quantité, en qualité, et à des prix abordables, l’offre des services de télécommunications dans le pays.

Le déploiement de la fibre optique à travers le pays sera exécuté de 2018 à 2021. L’infrastructure sera déposée le long des axes routiers Bangui – Mbaïki - Boda – Gadzi –Carnot – Berberati –Gamboula - Nola – Bayanga - Bomassa.

Les axes routiers Bangui –Boali – Bossembele –Yaloké – Bossemptele – Baoro – Carnot – Berberati – Gamboula - Nola Bayanga – Bomassa. Soit 1 000 km de fibre optique qui permettront à terme à la RCA, de s’interconnecter au Cameroun et au Congo-Brazzaville.

Le projet enrichira également le pays d’équipements techniques à l’instar d’un Centre national de données qui supportera le projet e-Gov ; d’une vingtaine de Centres communautaires numériques ; d’un Centre de formation digitale ; d’un incubateur d’entreprises au sein de l’Université de Bangui.

Le déploiement de la fibre optique en RCA aura plusieurs avantages pour le pays. En plus de le désenclaver numériquement, il contribuera à la diversification de l’économie nationale, à l’inclusion financière et suscitera de nouvelles recettes fiscales.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)