twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cent jours après sa nomination : Abou Lô fait l’état des lieux de son ministère

mercredi 11 juillet 2012

Le nouveau ministre sénégalais de la Communication, des Télécommunications et des TIC, Abou Lô, a choisi de marquer une pause pour faire le point sur les actes majeurs qu’il a posé 100 jours après sa nomination.

‘’Mon département a l’ambition d’élaborer une politique qui participera à la création d’emplois et à la croissance’’, dit-il dans un entretien exclusif accordé à l’APS et au quotidien EnQuête.

Pour M. Lô, le premier acte posé a été l’état des lieux du ministère hérité de Moustapha Guirassy, dernier ministre de la Communication, des Télécommunications et des TIC du président Abdoulaye Wade.

A chaque directeur, il a été demandé un rapport détaillé sur la situation administrative et financière de la structure placée sous sa tutelle technique, à l’exception des sociétés de téléphonie.

‘’Je ne peux pas leur demander de faire le même travail (…) parce qu’il s’agit de sociétés indépendantes ou privées comme la SONATEL où l’Etat détient une certaine part. Ce travail concerne les structures relevant du ministère et certaines sociétés sous tutelle du ministère comme l’APS, la Poste, la RTS, le Soleil’’, a indiqué le ministre Abou Lô.

Ces documents ont servi de base de travail à l’autorité afin ‘’d’analyser les problèmes et d’essayer de voir comment apporter des solutions’’.

A la tête d’un ministère stratégique dans l’architecture gouvernementale, M. Lô se veut formel : ‘’Avant de dérouler un programme, il faut avoir une idée de ce qu’on a trouvé sur place’’.

Le ministre a élargi son besoin d’informations en invitant le patronat de presse et le Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) pour engager une réflexion sur les défis majeurs du sous-secteur de la communication.

(Source : APS, 11 juillet 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)