twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cauri Money, une néobanque sénégalaise pour les expatriés

mardi 13 septembre 2022

Les solutions fintech émergent sur le continent pour régler un certain nombre de problèmes socioéconomiques. Le transfert d’argent vers le continent en fait partie et un entrepreneur sénégalais propose une alternative aux divers moyens existants.

Cauri Money est une solution fintech développée par une start-up sénégalaise du même nom. Elle permet à ses utilisateurs, en l’occurrence à la diaspora africaine, d’effectuer aisément des opérations financières vers le continent à des tarifs intéressants. La start-up, fondée par Lamine Tall en 2021 et basée à Paris et à Dakar, a déjà levé 350 000 $ pour soutenir sa croissance.

La solution possède une application mobile disponible sur Android et sur iOS. Elle permet d’utiliser tous les services qu’embarque Cauri Money depuis un smartphone. D’abord, il faut s’inscrire et renseigner des informations personnelles.

Après l’inscription et les vérifications d’usage, l’utilisateur peut effectuer des ouvertures de compte et des transferts à l’international avec une assistance dans la langue maternelle. C’est en partenariat avec Paynetics AD, un fournisseur de plateforme bancaire spécialisé dans les paiements business-to-business basé en Bulgarie, que la fintech sénégalaise peut créer des comptes de paiement et fournir des cartes bancaires MasterCard à ses clients.

En 2020, la solution espérait atteindre plus d’une dizaine de milliers d’utilisateurs à la fin de l’année 2021. Mais, elle peine encore à s’imposer et ses statistiques sur PlayStore ne sont pas reluisantes. Néanmoins, la start-up a des vues sur d’autres marchés, notamment sur le Mali, la Côte d’Ivoire et le Nigeria.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTechAfrica, 13 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik