twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cassava Technologies obtient 50 millions USD pour développer la cybersécurité en Afrique

mardi 19 juillet 2022

La menace de la cybercriminalité s’accélère en Afrique au même titre que la transformation numérique. Selon Interpol, seulement 10 % des entreprises du continent ont mis en place les protocoles de cybersécurité nécessaires pour faire face à cette menace grandissante.

Cassava Technologies, une entreprise panafricaine de technologie intégrée, a annoncé le lundi 18 juillet avoir obtenu un investissement de 50 millions de dollars de C5 Capital (C5), une société de capital-risque spécialisée dans la cybersécurité, l’espace et la sécurité énergétique. Cet investissement devrait permettre à Cassava de poursuivre sa croissance en Afrique.

Cassava fournira des services de cybersécurité, de technologies satellitaires et spatiales et d’énergie propre aux entreprises du portefeuille de C5 en Afrique. À cet effet, les deux sociétés ont annoncé la création d’une coentreprise dans le cadre de laquelle Haven Cyber, une société du portefeuille de C5, et Cassava mettront à disposition la suite de produits de cybersécurité de Microsoft sur le continent pour aider à combattre la menace de la cybercriminalité.

Strive Masiyiwa, fondateur et président exécutif de Cassava Technologies, explique que cet investissement s’inscrit dans le cadre du plan de la société visant à lever des capitaux de croissance supplémentaires tout en diversifiant sa base d’investisseurs. «  Nous sommes ravis que C5 nous ait rejoints pour nous aider à réaliser notre vision d’un avenir numériquement connecté qui ne laisse aucun Africain de côté  », a-t-il déclaré.

Ce partenariat intervient dans un contexte marqué par l’accélération de la transformation numérique à travers l’Afrique, poussée notamment par la Covid-19. Cela a également donné un coup de pouce à l’écosystème de la cybercriminalité sur le continent, où 90 % des entreprises ne disposent pas de protocoles de cybersécurité nécessaires, selon Interpol. Une étude menée par Serianu, une entreprise kényane spécialisée dans la cybersécurité informatique, a montré que la cybercriminalité réduisait le PIB de l’Afrique de plus de 10 %, pour un coût estimé à 4,12 milliards USD en 2021.

«  Nous sommes ravis de nous associer à Cassava Technologies, afin de proposer aux marchés africains les produits et services les plus innovants en matière de cybersécurité, de sécurité spatiale et énergétique  », a déclaré André Pienaar, directeur général et fondateur de C5 Capital.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 19 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)