twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cas communautaires : mise en place d’un système de traçage généralisé au Sénégal

lundi 20 avril 2020

Le covid19 gagne de plus en plus du terrain au Sénégal. Le nombre de cas communautaires c’est-à-dire des personnes dont la source de contamination n’a pas été identifiée, s’élève à 40 ce lundi 20 avril. Une situation qui inquiète plus d’un. Dans certaines localités du pays, la contamination pourrait être rapide du fait de la promiscuité. Le ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé que l’usage de la technologie serait bénéfique pour retracer l’itinéraire des cas communautaires.

Un “tracking” mis en place prochainement

On constate depuis un bon bout de temps, qu’il n’y a plus de cas importé du coronavirus au Sénégal. Cependant, il faut admettre que les cas communautaires restent un véritable casse-tête pour les autorités sanitaires. À ce jour, quarante cas communautaires ont été répertoriés dans différentes communes du pays. L’augmentation des cas communautaires devient de plus en plus inquiétante. “C’est une situation grave“, écrivait il y a quelques jours Macky Sall sur sa page Twitter. Par ailleurs, le ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé que la technologie pourrait être un bon moyen pour le traçage des cas communautaires. Avec l’utilisation des smartphones, on pourrait retracer l’itinéraire de chaque cas communautaire. Par contre l’application effective de ce procédé, nécessite la législation de la commission des données personnelles.

Le ministre a souligné que cette méthode avait tant bien que mal permis de remonter le parcours du premier cas communautaire de Louga, qui est un commerçant qui a été contaminé à Dakar, à Pikine. Le ministre informe que ce système devrait être mis en place dans les jours voir les semaines suivants. Dans le même sillage, le port du masque a été rendu obligatoire ce week end par le ministère de l’intérieur et un centre de dépistage volontaire ouvert dans une commune dakaroise. Le bilan s’alourdit au Sénégal avec 02 décès en 48 heures. Le Sénégal avait jusque là recensé trois décès. Le nombre de guérisons est de 235 et 136 personnes sont hospitalisées et plus de 3000 en confinement.

Aïssatou Thioro Faye

(Source : La Nouvelle Tribune, 20 avril 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)