twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Carte d’identité biométrique de la CEDEAO : Macky décroche la première pièce le 4 octobre prcohain

jeudi 29 septembre 2016

La première carte nationale d’identité biométrique sera délivrée au Chef de l’Etat, Macky Sall le 04 octobre prochain. Le directeur de l’automatisation du fichier (Daf), Ibrahima Diallo a fait face à la presse hier, mercredi 28 septembre pour donner le calendrier des inscriptions.

La carte d’identité biométrique de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) sera lancée le 04 octobre prochain au Sénégal. Lors d’une cérémonie qui sera tenue à la Direction de l’automatisation du fichier (Daf), la première pièce sera à l’occasion, délivrée au Président de la République, Macky Sall. Le directeur de l’automatisation du fichier, Ibrahima Diallo a fait face à la presse hier, mercredi 28 septembre, pour donner le calendrier de la confection des nouvelles cartes d’identité. Ainsi, après le lancement et la remise de la première pièce au Président de la République, les centres administratifs d’inscription vont démarrer leurs activités dans les sous préfectures de la capitale le mercredi 5 octobre.

L’ouverture dans la région de Dakar sera suivie du démarrage des inscriptions dans les régions au centre du pays. Thiès, Fatick, Kaolack Kaffrine, Louga, St-Louis et Diourbel seront les zones cibles. Le début des inscriptions dans ces régions est prévu le 12 octobre. Une semaine après, le 19 octobre, les inscriptions seront ouvertes dans les sous-préfectures des régions de Matam, Tambacounda, Kédougou, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor. Au mois de novembre, les commissariats de police seront mis en contribution. Mieux, informe le directeur de l’automatisation du fichier, 20 brigades de gendarmerie viendront en appoint pour mieux assurer les inscriptions.

Par ailleurs, des commissions mobiles seront déployées dans les lieux de forts rassemblements pour mieux atteindre la cible. Les Sénégalais de l’étranger commenceront à recevoir leurs cartes d’identité biométrique à partir du 5 décembre 2016.

Une carte multifonctionnelle

La carte d’identité biométrique de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) servira à diverses fins. Selon le directeur de l’automatisation du fichier, Ibrahima Diallo, elle sera une carte de séjour pour les résidents de la Cedeao. Mieux, étant une carte à puce, tout pays est libre d’en faire l’usage de son choix. Le Sénégal a choisi pour l’instant, d’en faire une carte électeur. Toutefois, il n’est pas exclu que dans le futur que la carte nationale d’identité serve de carte sanitaire ou une référence depuis l’état civil avec l’attribution d’un numéro à la naissance. Les nouvelles cartes garantissent la sécurité du citoyen rassure, le directeur de l’automatisation du fichier. Si l’on en croit Ibrahima Diallo désormais, la prise de l’empreinte digitale se fera avec les dix doigts. Et, l’authenticité du destinataire est faite avant toute délivrance.

Fatou Ndiaye

(Source : Sud Quotidien, 29 septembre 2016)

Post-Scriptum

Instauration de la carte d’identité biométrique et respect du calendrier électoral : Le directeur de l’automatisation du fichier rassure

Le directeur de l’automatisation du fichier a tenu à rassurer la classe politique. Selon d’Ibrahima Diallo, tous les moyens logistiques ont été pris. Par conséquent, espère-t-il, la refonte du fichier électoral sera effective avant les dates retenues pour les futures élections. Les inscriptions pour l’obtention de la carte d’identité qui servira en même temps de carte d’électeur seront faites dans l’ensemble du territoire national.

200 commissions fixes et 300 commissions mobiles seront créées pour éviter toute lenteur dans la délivrance. Avec les dispositions logistiques existantes, le directeur de l’automatisation du fichier soutient que le temps de la confection sera d’une semaine. Toute personne désireuse de figurer dans le nouveau fichier électoral doit obligatoirement signaler son option à l’inscription qui peut être fait partout au Sénégal.

Pour les militaires et paramilitaires, le directeur de l’automatisation du fichier signale que l’inscription est obligatoire. La raison est qu’ils votent au même moment que les civils. L’instauration d’une seule pièce répond à la demande de la classe politique. Par conséquent, souligne Ibrahima Diallo, elle permettra une révision du fichier électoral par l’enlèvement du stock mort.

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)