twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Carte d’identité biométrique : Dans quelle condition le marché de 50 milliards a été confié aux Malaisiens Iris épinglés en 2011 par la Cour des Comptes ?

mardi 4 octobre 2016

Le Chef de l’Etat Macky Sall vient de lancer les cartes nationales d’identité biométrique de la CEDEAO. Une belle initiative que nous saluons puisqu’elle symbolise l’intégration sous régionale des peuples.

Toutefois, ce marché est confié à la société malaisienne IRIS Corporation Berhad basée à Kuala Lumpur (Malaysia) pour la confection de 10 millions nouvelles pièces d’identification biométriques pour un coût global de 50 milliards de francs Cfa. Le paiement de cette somme sera échelonné sur 5 ans en raison d’environ 9 milliards 825 millions francs Cfa par an. C’est le Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO qui aurait approuvé le marché le 27 mai 2016. Nous voulons savoir dans quelle condition ce marché a été attribué aux malaisiens ? Dans un souci de transparence, nous invitons le Gouvernement à publier le contrat le liant à cette entreprise malaisienne. Quelles sont les entreprises soumissionnaires concurrentes et leurs offres respectives ? Et pourquoi vendre la carte après un délai de 06 mois ? Qui sera le bénéficiaire des recettes de cette vente ?

En plus, en confiant ce marché a une entreprise étrangère, l’Etat confie une partie de sa souveraineté à la Malaisie, car l’ensemble des données personnelles des citoyens seront gérées par des étrangers. Alors, quelles sont les dispositions prises par le Gouvernement pour sécuriser les données personnelles des citoyens ?

Pour rappel, cette entreprise a été épinglée par la Cour des Comptes dans son rapport publié en 2011. L’Etat sénégalais avait payé, de 2004 à 2007, un montant annuel de 5,9 milliards de francs cfa alors que la valeur des passeports produits chaque année équivaut en moyenne à 1,2 milliard de francs cfa selon la Cour des comptes. Le Sénégal avait aussi subi un manque à gagner dû au fait que le nombre de passeports à fabriquer par an n’a jamais été atteint. Pourquoi alors remettre à cette même entreprise ce marché de 50 milliards de FCFA ? Qui se cache derrière Iris ?

(Source : Dakar Actu, 4 octobre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)