twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Campagne sur le Web : A la veille du scrutin, comment s’en sortent les candidats ?

vendredi 28 juillet 2017

A l’heure de la campagne, les candidats investissent aussi le web. Dans cette quête de voix, se mesurent aussi les forces en présence.

La coalition « Benno Bokk Yaakar », très dynamique sur le terrain, communique également en continu sur les réseaux sociaux où elle se fait remarquer via ses candidats et soutiens. Détenteur d’un compte Twitter où il dénombre 1.729 personnes qui le suivent, Cheikh Bakhoum, responsable de l’Alliance pour la République (Apr) à Grand-Yoff, est très actif au quotidien depuis le lancement de la campagne. Chaque jour, il partage ses visites et actions à travers la circonscription sur laquelle il veut régner. Il relaie également les rencontres tenues chez des militants et camarades de parti. Sur Facebook, ils sont plus de 25.000 à aimer sa page toute aussi active.

Présence confuse des leaders de l’opposition

Ousmane Sonko, tête de liste de la coalition « Ndawu Askan Wi », a une présence notable sur Facebook où plus de 35.000 personnes suivent ses activités. Entre vidéos en direct et programmes détaillés, il parvient à récolter de nombreux commentaires et partages. Un bel effort, qui n’est cependant pas pareil sur Twitter. Sur ce réseau social, sa formation est moins dynamique, malgré une infographie et des vidéos bien réalisées. Seuls 50 internautes suivent le compte.

Plus étonnant dans cette campagne sur le Web, la coalition gagnante « Wattu Sénégal » dirigée par Me Abdoulaye Wade. Elle est quasi inexistante officiellement sur les réseaux sociaux, en dehors des groupes et pages de sections sur Facebook. Sur Twitter, impossible de tomber sur un compte renvoyant aux activités de la coalition. Le même constat est fait pour la coalition « Manko Taxawu Sénégal » qui marque sa présence via les comptes de quelques-uns de ses leaders comme Barthélémy Dias et Cheikh Bamba Dièye.

Pour d’autres coalition, les mises à jour de leurs pages et comptes Twitter ne suivent pas les activités de leur tête de liste. Dans cette dernière ligne droite, les préposés aux publications proposent moins aux internautes. C’est les cas de la coalition « Osez l’avenir » qui semble privilégier ses 10.000 abonnés sur Facebook. Cheikh Tidiane Gadio et sa coalition n’ont, quant à eux, pas meilleure stratégie que sa propre page où domine encore son affiche de campagne pour la présidentielle de…2012.

La majorité des listes introuvable

Pour bon nombre de candidats, il est quasi impossible de retrouver le fil de leurs actions sur la Toile. C’est le cas de la Convergence d’Initiative pour le Sénégal, Vision Alternative pour le Sénégal (Visa), Dental Sénégal/ Actions Patriotiques ou encore la Coalition « Mbollo Wade ». La liste est loin d’être exhaustive. Hormis les temps d’antenne à la Rts relayés par les sites d’infos et quelques communiqués, difficile de glaner des nouvelles. Sans blog, ni site web, ni présence sur les réseaux sociaux, la majorité des 47 listes en lice risque bien de l’être également le jour du vote. A moins que parcourir des kilomètres à la rencontre d’électeurs vaille toujours mieux que les services d’un bon community manager. Sur Twitter, il reste que leurs choix graphiques discutables pour bon nombre d’internautes, a occasionné la diffusion du meilleur des pires affiches de campagne.

Mamadou Alpha Sané

(Source : [Le Soleil>http://www.lesoleil.sn/], 28 juillet 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)