twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : suspension de la taxe sur les téléphones portables et tablettes

lundi 19 octobre 2020

Après une vague d’indignations autour de la taxe de plus de 30% imposée aux utilisateurs pour les téléphones et tablettes à la sortie d’usine, le Chef d’Etat camerounais vient d’instruire la mise en œuvre d’un « mécanisme plus approprié » de recouvrement.

Normalement lancée le 15 octobre, la taxe en question imposée aux utilisateurs de tablettes et de téléphone portable n’a cessé de faire couler l’encre sur les réseaux sociaux. C’est à coups de hashtags #Endphonetax et #Endphonetax237 (fin de la taxe de téléphones), que les camerounais twittent du matin au soir depuis l’annonce faite bien avant la date prévue du lancement.

Un ras-le-bol parti dans tous les sens. En arbitre, Paul Biya le président de la République camerounaise, par son ministre d’Etat Ferdinand Ngoh Ngoh, a mis la nouvelle mesure de taxation en suspens.

Autrement dit, le premier ministre, Chef, du gouvernement a été instruit de « faire surseoir à la mise en œuvre de la collecte par voie numérique des droits de douanes et taxes sur les téléphones et terminaux importés », indique la note du ministre d’Etat, publiée à cet effet.

Mais aussi le chef du gouvernement devra soumettre un mécanisme « plus approprié de recouvrement desdits droits de douane et autres taxes ».

Est-ce à comprendre que le mécanisme tant décrié depuis son adoption n’est pas le plus approprié et que la vague d’indignations était justifiée ? Pour l’instant pas de réaction de la Ministre des postes et des télécommunications suite à cette annonce. Elle s’était pourtant évertuée à expliquer le fonctionnement de cette taxe et à dénoncer les « mal compréhensions » et spéculations autour d’elle. Mais déjà les internautes et mêmes les personnalités politiques engagées contre cette taxe jubilent.

Nombreux sont ceux qui louent l’efficacité de la protestation en lign

Aurore Bonny

(Source : CIO Mag, 19 octobre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)