twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : le projet Central Africa Backbone relancé après plusieurs mois d’hibernation

mercredi 31 octobre 2018

La composante camerounaise du projet de réseau de fibre optique d’Afrique centrale, Central Africa Backbone (CAB), est relancée. Elle sort de plusieurs mois d’hibernation résultant de la fin du mandat de l’ancien coordonnateur, Pierre Sonfack, le 31 décembre 2017.

Le 30 octobre 2018, lors de la 6ème session du Comité national de pilotage du projet CAB, tenue à Yaoundé, la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng (photo), et présidente dudit comité national, a d’ailleurs reconnu : « nous n’avons plus tenu les comités de pilotage donc cette session est particulière ». Elle intervient cinq mois après la prise de fonction, le 1er juin 2018, du nouveau coordonateur, Pierre Paul Bissombi.

Elle a permis aux différentes parties présentes aux travaux, de faire le point sur le projet. D’après le comité, 16 activités étaient en cours d’exécution, 21 autres étaient en phase de passation, 4 en préparation, 8 en attente d’étude préalable et une activité a été achevée. La rencontre qui s’est tenue à huis-clos, a également passé en revue les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du projet CAB et formulé les nouveaux objectifs à atteindre pour le développement des infrastructures télécoms dans le pays.

Orienté vers l’intégration sous-régionale et le développement économique grâce aux TIC, le projet CAB est une retombée du sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), tenu le 25 avril 2007 à N’djamena au Tchad.

(Source : Agence Ecofin, 31 octobre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)