twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : le gouvernement lance 2 plateformes numériques d’information sur les opportunités de formation

mardi 14 septembre 2021

Conçues pour constituer de guide aux étudiants, les plateformes d’orientation et d’insertion professionnelle du gouvernement camerounais, OMDES et SupStudy, ont démarré leur service en ligne. Elles ont pour mission de mieux organiser le secteur de l’enseignement supérieur.

Le ministre camerounais de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, a annoncé dans un communiqué signé le 10 septembre, la mise en ligne de deux plateformes numériques dans le but d’aider les élèves et étudiants à s’informer sur les opportunités de formation au Cameroun et à mieux s’orienter. La première plateforme baptisée « Observatoire national des métiers des diplômés de l’enseignement supérieur (OMDES) » est conçue comme un cadre d’accompagnement des étudiants. Elle propose des opportunités de formation, de bourses d’études, de concours et un annuaire destiné à présenter les offres d’emploi pour une meilleure insertion professionnelle des étudiants.

Toujours dans le cadre de la promotion professionnelle, l’OMDES a été doté d’un cadre dédié à l’entrepreneuriat. A travers ce pôle, elle ambitionne de devenir le principal catalyseur du développement des TPME chez les jeunes et les étudiants en particulier.

La seconde plateforme dénommée « Guide des études supérieures au Cameroun (SupStudy) » est réservée à l’orientation dans le choix des filières et des établissements d’enseignement supérieur dans le pays. Elle présente une cartographie de l’enseignement supérieur public composé de 8 universités, 71 établissements et 3 institutions sous la tutelle technique d’autres ministères. Il est possible à travers cette plateforme d’effectuer un test d’orientation en ligne.

Notons que les deux plateformes ont été conçues en 2013 pour l’OMDES et en 2016 pour SupStudy. Avec cette mise en ligne, le gouvernement espère mieux accompagner les diplômés en leur donnant des compétences liées aux opportunités actuelles.

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 14 septembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)