twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : Vers l’introduction des programmes de Google Cloud au secondaire

mardi 9 novembre 2021

Nalova Lyonga, la ministre camerounaise des enseignements secondaires (MINESEC) a récemment accepté la mise en œuvre d’un projet pilote d’introduction des programmes Google Cloud dans les écoles secondaires, a appris Cio Mag de l’autorité concernée.

« Il y’a un déficit de compétences que nous essayons d’adresser tout simplement pour offrir la chance à la jeunesse camerounaise d’acquérir des compétences clés qui sont parmi les plus recherchées sur le marché aujourd’hui et d’obtenir un métier à forte valeur ajoutée qui leur permettra d’innover et de contribuer au développement et à l’essor du Cameroun, » a expliqué Felix Manoharan, le directeur de l’éducation supérieure en Europe au Moyen-Orient et en Afrique au sein de Google. C’était le 3 novembre 2021 face lors d’une rencontre avec Nalova Lyonga rapportée par la presse locale et le MINESEC.

Le responsable de Google a proposé à son hôte, un projet pilote pour introduire les programmes Google Cloud dans les écoles secondaires

Il comprendra deux volets selon le MINESEC, soit, « l’acquisition de l’infrastructure informatique nécessaire à son déploiement et un volet formation pour développer les aptitudes et les compétences des enseignants et des apprenants sur la technologie Cloud ».

Lyonga a approuvé le projet dont le « bénéfice immédiat » estimé sera de « stimuler l’enseignement des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM) et d’autonomiser les jeunes camerounais, garçons et filles, afin qu’ils puissent s’engager dans des carrières numériques ».

Elle a reçu des garanties concernant les questions de confidentialité, la sécurité des données ainsi que la sécurité et le coût de l’infrastructure nécessaire à ce projet, selon une communication de son ministère.

A en croire l’autorité locale, le géant américain des technologies voudrait faire du Cameroun, un centre de compétences en matière de cloud computing dans toute l’Afrique, puisque le pays sera le premier à mettre en place des programmes Google Cloud dans les écoles du continent.

Au Cameroun Google a également inauguré le 2 novembre le lancement de son programme sur le cloud en partenariat avec l’institut universitaire des technologies dénommé Jacky Felly Nafack Institute of Technology.

Le programme « Google Cloud Career Readiness » permettra aux étudiants et professionnels camerounais de se former sur le cloud computing de Google et d’obtenir des certifications.

Aurore Bonny

(Source : CIO Mag, 9 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)