twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : Paul BIYA demande au gouvernement de renoncer à la collecte de la taxe douanière sur les téléphones portables via le crédit de communication

lundi 19 octobre 2020

La nouvelle est tombée ce 19 octobre 2020 via un courrier du Secrétaire général à la présidence de la République adressé au Secrétaire général des services du Premier ministre portant la mention ‘‘très urgent’’ : « En exécution des très hautes instructions du Président de la République, j’ai l’honneur de vous faire connaitre qu’il demande au Premier ministre Chef du gouvernement de : Faire surseoir à la mise en œuvre de la collecte par voie numérique des droits de douanes et taxes sur les téléphones et terminaux importés ; soumettre à sa haute sanction un mécanisme plus approprié de recouvrement desdits droits de douane et autres taxes ».

Le Président de la République vient ainsi de trancher sur le débat portant sur le nouveau mécanisme de collecte des droits de douane sur les téléphones et terminaux numériques. Ce qui impliquait que ces droits ne soient plus seulement payés par les importateur, mais également par les abonnés, à hauteur de 33% de la valeur usine de l’appareil et via crédit de télécommunication. Pour justifier cette taxation, le ministère camerounais des Postes et Télécommunications ainsi que le ministère des Finances avaient invoqués la lutte contre la fraude.

Dès l’annonce de cette mesure, le tôlé a été général, suscitant l’indignation, en premier des opérateurs de téléphonie mobiles, chargés par le gouvernement de collecter ladite taxe. Ces derniers accusent le gouvernement d’impréparation et exigent qu’un ensemble de conditions légales et réglementaires soient remplies au préalable.

Outre les opérateurs, plusieurs personnalités politiques ont fait savoir leur opposition à ce nouveau dispositif.

Avec cette annonce de la présidence de la République, le gouvernement sera ainsi obligé de faire marche arrière sur ce dossier, notamment sur le volet du mécanisme de collecte via crédit de télécommunication. Notons bien qu’il ne s’agit pas d’un abandon de la taxe, mais d’un changement du procédé de collecte, dont un nouveau devrait être proposé au président de la République pour validation. Avec la réforme de la collecte de cette taxe, la Douane envisage de multiplier ses recettes de 2500% dès la première année de mise en œuvre.

D’après la Douane camerounaise, «  moins de 100 millions de FCFA sont collectés par mois sur les 2 milliards environ encaissés dans les années 2000. Cette baisse contraste avec l’augmentation du nombre et de la qualité des téléphones importés dans un contexte sécuritaire délicat  ». L’institution estime que près de 4 millions de téléphones sont importés au Cameroun par an. Ce qui représente un potentiel moyen de 13 milliards de FCFA de recettes par an au moins. Ainsi, avec les pratiques actuelles, l’Etat perd pratiquement 12 milliards de F CFA annuellement sur les taxes liées à l’importation de téléphones portables.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa , 19 octobre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)