twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : Minette Libom Li Likeng présente les lignes directrices de la Stratégie nationale de lutte contre la criminalité et la délinquance cybernétique

vendredi 30 mars 2018

Au Cameroun, on en sait un peu plus sur le contenu de la Stratégie nationale de lutte contre la criminalité et la délinquance cybernétique. D’après un communiqué rendu public à l’issue du Conseil de Cabinet qui s’est tenu le 29 mars 2018, la ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li Likeng a présenté auprès de ses pairs les principales articulations de cette Stratégie, articulée autour de trois principaux piliers : « La mise en place d’une plateforme d’identification des abonnés et de monitoring des communications électroniques ; Le déploiement d’un système de monitoring des conversations dans les réseaux sociaux, à travers Internet et ses dérivés : La promotion de l’utilisation responsable à travers la mise en œuvre d’un plan de campagne citoyenne visant à refreiner les nombreuses dérives observées en ligne ».

D’après la ministre Libom Li Likeng, il s’agit de mesures hautement importantes, au vue de la complexité du cyberespace et des menaces qui s’y rattachent, en raison de son caractère intangible et fortement technique. D’où la nécessité de cette Stratégie dont l’objectif est la prévention, le suivi et la surveillance des dérives criminelles observées dans l’utilisation des plateformes numériques. Aussi, elle ajoute que cette Stratégie qui est actuellement en cours d’élaboration permettra l’arrimage du Cameroun « à un cyberespace sûr, susceptible de garantir le développement économique grâce aux technologies de l’information et de la Communication ». Dans son implémentation, elle comprendra un volet de renforcement des capacités des acteurs institutionnels et aussi, une actualisation de la cyber législation pour la rendre efficace face aux nouvelles réalités.

(Source : TIC Mag, 30 mars 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)