twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : La lente agonie des cybercafés

mercredi 10 août 2022

Depuis quelques temps, ces espaces jadis prisés, ont tendance à disparaître au profit des smartphones et ordinateurs portables qui sont désormais à la portée de tous. L’avènement des téléphones et ordinateurs portables dans notre pays semble être à l’origine de la disparition des cybercafés. Ces espaces où les gens y allaient pour surfer sur internet dans l’optique de communiquer, échanger ou faire des recherches se font de plus en plus rares. Pour Martin Kees, ancien usager du cyber. " L’accès à internet sur les smartphones a vraiment été la cause de ma séparation avec les cybercafés. Ce que je partais faire là-bas comme recherche, je le fais déjà assis chez moi tranquillement et donc depuis presque 6 ans aujourd’hui, je ne suis plus jamais entré dans un cyber ".

Comme Martin, ils sont nombreux ces utilisateurs qui fréquentaient les cybercafés mais ont rompu très rapidement avec cette habitude. "D’autres rares personnes qui y vont encore, ont certainement leurs raisons" nous a expliqué Natacha, la trentaine. Pour Simplice Olinga la cinquantaine révolue, rencontré dans un cyber au CRADAT (zone universitaire), " il est très difficile pour moi et je pense que je ne pourrais jamais me séparer des cybercafés.

Tout simplement je m’y sens plus à l’aise. Et il y en a qui ne savent pas utiliser les smartphones et ordinateurs alors, on n’a pas le choix ", a-t-il ajouté.

Evolution de la technologie

Un couteau à double tranchant pour les propriétaires des cybercafés. Si certains ont carrément fermé d’autres plus résistants ont su s’adapter à la nouvelle tendance qu’impose l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication. C’est le cas d’Alan césar, propriétaire d’un cybercafé situé au quartier Etoug Ebe à Yaoundé. A le croire, " le chiffre d’affaires de mon espace a considérablement chuté en raison de la rareté des clients. Mais comme le dit un adage de chez nous aux grands maux, les grands remèdes, j’ai très rapidement transformé cet espace en secrétariat bureautique dans l’optique de pouvoir joindre les deux bouts ".

Tout comme lui, la plupart des propriétaires de cybercafé offrent aujourd’hui des services tels que la photocopie, la saisie, impressions et les formations aux métiers de l’informatique et bien d’autres. Il y a encore quelques années (2000-2014) les cybercafés étaient bondés de monde mais aujourd’hui la situation a considérablement évolué.

L’on compte au bout des doigts ceux qui y vont pour des travaux personnels pour la simple raison que la connexion internet serait plus fluide. Les cybercafés, nonobstant l’évolution de la technologie, a toujours quelque chose de plus. Il n’est donc pas question d’envisager le début d’une fin des cybercafés comme le pensent certains Camerounais.

Jean Brice Mefo

(Source : Camer, 10 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik