twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : Kiro’o Games innove avec tact et méthode, et lance le 1er jeu mobile comique

lundi 23 juillet 2018

Quelqu’un a dit il y a quelques semaines encore, lors de la rencontre internationale sur l’économie numérique à Yaoundé, que le Cameroun regorgeait des génies à revendre en matière des TIC. Voici une des startups les plus en vue de l’heure au Cameroun, Kiro’o Games qui chaque fois cherche à innover dans ce domaine. Guillaume Olivier Madiba, promoteur de Kiro’o Games vient de rendre disponible ce qui a paru difficile à une époque donnée aux Africains et que seule l’Europe à travers les dessins animés télévisés dominait le monde.

Cio Mag a reçu le communiqué de presse annonçant pour très bientôt la disponibilité du 1er jeu mobile comique. En vidéo, ce 1er jeu comique simule la vie des fonctionnaires dans un univers typiquement africain en s’inspirant des clichés de la fonction publique camerounaise.

C’est avec délectation que les internautes et plusieurs fonctionnaires africains vont se régaler avec Kiro’o Games qui, avec tact et méthode a lancé le 1er jeu mobile comique. Si l’honneur revient à Cio Mag d’être le premier à présenter cette nouvelle trouvaille de Kiro’o Games, il est à noter qu’il est plein d’enseignements. C’est ce 23 juillet 2018 que Kiro’o Games lance le 1er studio de création de jeu vidéo au Cameroun. Ce 1er jeu mobile comique est intitulé » Le responsable », qui sera très bientôt sur les smartphones et les tablettes.

Après le 1er jeu PC d’African-Fantas (Aurion), la première plateforme de mentoring d’autofinancement (Rebuntu) et une bande dessinée on line, Kiro’o Games continue son d’expansion « wallbreakers » annoncé depuis fin 2016. « La fonction publique et la gouvernance sont des sujets centraux dans les discussions des jeunes africains. Nous travaillons depuis novembre 2016 à en faire un jeu amusant. On a trouvé une formule satisfaisante. Après notre jeu PC nous savions que nous voulions faire un jeu smartphone pour les africains. Et nous avons observé nos compatriotes sur leur smartphone et on a réalisé qu’ils aiment ce qui peut les faire rire. On a donc opté pour quelque chose de drôle », explique Guillaume Olivier Madiba.

Pourquoi avoir choisi le sujet sur les fonctionnaires et qu’est ce qui explique le titre « Le responsable » ? « Au début l’idée était de faire un jeu qui allait parler de la présidence africaine, mais ensuite on a observé les discussions des jeunes et on vu que la vie de nos fonctionnaires passionne. Nous avons imaginé que tous les pays africains qui emploient des fonctionnaires, sont sans doute confrontés aux mêmes réalités camerounaises. On a voulu faire un jeu qui permette à tout le monde de vivre leur vie et de voir s’il ferait mieux ou pire face aux tentations de corruption par exemple.

C’est encore en observant les rapports des Camerounais face aux « élites », lorsque, quand on vous voit marcher en veste et rouler dans une grosse voiture, qu’il y a ce vocabulaire commun » c’est un responsable ». Nous avons voulu que tout le monde se retrouve dans cette expression. C’est aussi lié aux attentes qu’on a sur ces « élites » qui doivent supporter plusieurs membres de leurs familles même les plus éloignés », relève le promoteur de Kiro’o Games.

Le jeu, selon Guillaume Olivier Madiba, est beaucoup pensé pour l’Afrique dite francophone (géographiquement parlant), qui partage un héritage colonial de la fonction publique comme les pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina, etc. C’est ce qui explique que Kiro’o Games a choisi de commencer par ce qu’il maîtrise le mieux, et que le contenu du jeu évoluant avec sucés, il touchera les autres zones géographiques.

« Nous avons créé un pays imaginaire, » le mboa » qui est une caricature de nos États. Le jeu va permettre de simuler de façon comique, une vie de cadre de la fonction publique africaine, en s’inspirant notamment des clichés de la fonction publique camerounaise », affirme Ivan Ngoumou, game designer. Dominique Yakan, lead designer quant à lui estime que » le jeu ira plus loin que sur le smartphone. Nous sommes en train de créer un univers étendu, par exemple la page facebook du jeu donnera des actualités de la République du mboa en fonction des activités de la communauté des joueurs ».

Jean-Claude Noubissie

(Source : CIO Mag, 22 juillet 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)