twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun/Coupure d’internet : Les candidats à l’élection française interpellés

mercredi 29 mars 2017

Dans une lettre publiée par le journal Le Monde, des associations, des avocats, des militants des droits de l’homme dénoncent cette coupure. Depuis deux mois et demi, les deux régions de l’ouest à majorité anglophone n’ont plus de réseau. Beaucoup trop long, selon les signataires d’une lettre. Ils demandent à celui ou celle qui sera élu président de prendre position sur cette question.

L’accès à internet fait désormais partie des droits de l’homme et le nouveau président français devra le défendre. Voilà le message des signataires de la lettre aux candidats à la présidentielle française.

Abdelkrim Yacoub Koundougoumi, un activiste tchadien, s’inquiète de voir les coupures se répéter de plus en plus souvent. « Cette situation existait déjà au Congo, Togo, au Gabon, au Tchad, et au maintenant au Cameroun.

C’est la même méthode de ces dirigeants qui essaient de couper internet pour couper net toute volonté du peuple et de la jeunesse de revendiquer leurs droits. »

L’écrivain djiboutien Abdourahman Waberi doute que cette lettre permette vraiment de mobiliser les responsables politiques français, par contre il espère des conséquences du côté du groupe Orange, l’un des opérateurs de téléphonie du Cameroun.

« Aucune entreprise n’est indifférente à son image. Orange est en ce moment dans une grosse opération de séduction vis-à-vis des Africains en général, c’est un marché important. »

L’ONG Internet sans frontières, qui est à l’origine de cette lettre, a d’ailleurs pris contact avec Orange. L’entreprise française l’a informé qu’elle répondait à la loi camerounaise.

(Source : RFI, 29 mars 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)