twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : Camtel, l’opérateur historique des télécoms, décroche un contrat de 2,5 milliards FCFA dans les universités

mercredi 16 septembre 2020

Un contrat de 2,5 milliards FCFA entre Camtel et le ministère de l’Enseignement supérieur permettra d’interconnecter les universités d’Etat du Cameroun et multiplier par 36, à un coût préférentiel, le débit d’internet qui leur est fourni.

Le ministère camerounais de l’Enseignement supérieur (Minesup) vient de révéler les détails financiers de l’accord-cadre signé le 8 septembre 2020 avec la Cameroon Telecommincations (Camtel), pour la fourniture de bandes passantes et l’interconnexion des universités publiques et l’université Inter-Etats Congo-Cameroun de Sangmelima, dans le Sud du pays.

Dans une note d’information rendue publique par le ministre d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, il est révélé que les différentes prestations attendues de Camtel dans le cadre de cet accord permettront à l’opérateur historique d’empocher environ 2,5 milliards FCFA.

Dans le détail, un peu plus d’un milliard de FCFA seront affectés à la fourniture d’une bande passante pour l’accès des universités d’Etat camerounaises à l’internet, tandis qu’une enveloppe de 1,1 milliard FCFA servira à la fourniture d’une bande passante pour l’interconnexion des universités. L’extension du réseau universitaire aux nouveaux campus engloutira, quant à elle, une enveloppe de 243,3 millions FCFA, apprend-on officiellement.

Grâce à cet accord-cadre, souligne le ministère de l’Enseignement supérieur, la puissance de la bande passante permettant l’accès des universités à l’internet «  sera multipliée par 36, pour un coût préférentiel [à peine le double du prix actuel, Ndlr]  ».

(Source : Agence Ecofin, 16 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)