twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : C’est fait ! L’ART assigne les bandes de fréquences 700 et 800 MHz de la 4G à Orange et MTN

vendredi 5 octobre 2018

Les Camerounais auront désormais une meilleure qualité de service dans les communications électroniques 4G. Après l’évaluation des cahiers de charges des opérateurs mobiles Orange Cameroun et MTN Cameroun à l’issue de la signature des avenants à leur convention de concession, l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun (ART) a assigné aux deux opérateurs mobiles principaux du Cameroun les canaux de fréquences dans les bandes de 700 et 800 MHz. Ces bandes de fréquences demandées par MTN et Orange depuis 2015, date de l’attribution de leur licence 4G, sont nécessaires pour une meilleure fluidité dans les communications électroniques de la technologie 4G.

D’après un communiqué de Philémon Zoo Zame (photo), le DG de l’ART, publié ce 03 octobre 2018, l’assignation de ces fréquences intervient au terme d’une évaluation de la mise en œuvre des recommandations de l’audit sur la qualité des services télécoms au Cameroun réalisé l’an dernier par le cabinet Cybercom, sous la férule du Minpostel.

D’emblée, l’ART indique que malgré les niveaux d’exécution appréciables des recommandations, la qualité de service des télécoms reste insatisfaisante. En effet, de l’évaluation de l’ART, il ressort que sur les 733 recommandations issues du rapport de Cybercom classées en cinq grands groupes, à savoir le cœur de réseau, le réseau IP, le réseau d’accès, le réseau radio et la sécurité des systèmes d’information, les niveaux d’exécution de ces recommandations sont les suivants : 98% pour MTN Cameroon, 89% pour Orange Cameroun, 60% pour Viettel et 54 % pour Camtel.

L’ART explique son insatisfaction par le fait que la plupart des recommandations n’ont pas un impact direct sur l’amélioration de la qualité de service ou de la qualité d’expérience. « Certaines recommandations exigent la réorganisation des bandes de fréquences ; l’Instabilité de la fourniture de l’énergie électrique et les multiples coupures de la fibre optique dues aux travaux sur les axes routiers impactent sur la disponibilité des réseaux ; plusieurs seuils d’émission prescrits sont défavorables à l’accès au réseau par les consommateurs », énumère le régulateur.

En ce qui concerne le réseau de transmission en fibre optique géré par CAMTEL, l’opérateur historique relève que les multiples coupures, cause principale de la dégradation de la qualité de service, sont occasionnées par les travaux de réhabilitation des infrastructures routières sur l’étendue du territoire.

L’ART note que le secteur des télécommunications au Cameroun recense en moyenne une trentaine de coupures de fibre optique par mois. C’est pourquoi, le régulateur recommande à CAMTEL d’assurer un meilleur maillage de son réseau en tenant compte des besoins en redondance.

(Source : Digital Business Africa, 4 octobre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)