twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Cameroun : Armand Claude Abanda plaide pour l’introduction des TIC dès l’école maternelle

jeudi 17 août 2017

Et si la solution au problème du manque d’inclusion numérique au Cameroun et en Afrique passait par l’introduction des Technologies de l’information et de la communication dès l’école maternelle ? C’est en tout cas ce que propose Armand Claude Abanda, le représentant résidant de l’IAI au Cameroun, dans une interview accordée à nos confrères de CIO Mag. Selon lui, plus tôt les jeunes seront en contact avec les TIC, mieux ils seront à même de les utiliser, de les maîtriser et d’en tirer le meilleur parti.

« Il est tout à fait nécessaire d’introduire les bases des TIC dès l’école maternelle. Et je pense que nos politiques l’ont bien compris. Les TIC font partie des programmes scolaires dès la maternelle. Pour accompagner cette action, l’IAI-Cameroun a mis sur pieds le Programme MIJEF 2035 qui initie les enfants aux TIC dès la maternelle », explique Armand Claude Abanda.

Il en profite également pour mettre en garde les jeunes sur l’utilisation des réseaux sociaux. D’après Armand Claude Abanda, si les réseaux sociaux ont une nécessité avérée aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que mal utilisés, ils peuvent causer des dommages très importants dans la vie de leurs utilisateurs : « Internet et les réseaux sociaux peuvent engendrer, si mal utilisés, de graves conséquences sur le comportement humain des victimes et dans le domaine pénal pour les auteurs d’infractions. On aimerait faire confiance aux contenus publiés sur internet et les Réseaux Sociaux. Mais il y a toujours par-ci, par-là, de fausses informations qui se baladent à droite à gauche. En tant qu’internautes, nous ne devons pas être naïfs. Nous devons toujours nous assurer de la viabilité de la source de l’information qu’on est en train de lire ».

Pour finir, Armand Claude Abanda revient sur la participation de l’IAI Cameroun au forum des innovations technologiques en France et en dresse le bilan : « Nous avons remporté le prix de Meilleur Manager Africain pour l’année 2017 relatif aux actions menées pour la promotion et la vulgarisation de l’utilisation des TIC dans le cadre de nos programmes sociaux Opération 100 000 Femmes/Horizon 2012 et MIJEF 2035. Nous avons également été sollicités pour que ces programmes sociaux s’exportent en Afrique de l’Ouest ».

(Source : TIC Mag, 18 août 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)