twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Câble optique : Le projet Fly Lion 3 refait surface

jeudi 13 juillet 2017

Le réseau Fly Lion 3 va relier Mayotte et Grande Comore. Mais un point d’atterrissement à Mahajanga était prévu dans le projet initial.

Un réseau à haut débit de plus. Attendu depuis quelques années, le projet de câble optique sous marin Fly Lion 3 refait surface. La société Orange annonce dans un communiqué la signature d’un accord pour la construction du câble sous-marin très haut débit entre Mayotte et Grande Comore, qui interconnectera deux réseaux de câbles de l’océan Indien. Le projet initial prévoyait un raccordement vers Madagascar avec un point d’atterrissement à Maha­janga. Mais selon des indiscrétions, « des négociations sont en cours entre les opérateurs  ».  Ce réseau sera concrètement une antenne des câbles existants Lion et Lion2 qui relient déjà Maurice, la Réunion, Madagascar, Mayotte et le Kenya. Il sera doté d’une capacité de quatre térabits par seconde, il sera connecté au câble EASSy. D’après le document de l’opérateur français, un consortium composé de Comores Câbles, d’Orange et de la Société réunionnaise du radiotéléphone du groupe Altice prévoit une mise en service en 2018 pour ce réseau à fibre optique long d’environ 400 km. « Fly Lion 3 renforce ainsi le réseau des opérateurs dans l’archipel des Comores et apporte capacité et sécurisation sur chacun des territoires concernés, ainsi qu’une connectivité accrue vers le reste du monde, grâce aux destinations offertes par les autres câbles  », a commenté l’opérateur français.

Ancien projet

Le projet Fly Lion 3 ne date pas d’aujourd’hui. D’après un document de la Banque mondiale, qui avait annoncé un financement de ce projet, le réseau est prévu pour une mise en service pour mi-2015 pour  relier  la  Grande  Comore, Mahajanga  et Mayotte. Les opérateurs de la région ont montré leurs intérêts dans ce projet comme Orange, Emtel Ltd, Telma, Comores Telecom, Société réunionnaise de radiotelephone. « Le point d’atterrissement à Mahajanga sera co-localisé par Telma et Orange », a indiqué ce document.  La concrétisation de ce schéma de raccordement permettrait à Madagascar de bénéficier d’une nouvelle sortie internationale. Les internautes malgaches ne voulaient plus revivre la mésaventure du début de l’année. 

L’endommagement du câble optique sous-marin au large de Toliara, le 25 janvier, avait entraîné une grande perturbation de l’Internet à Madagascar. Fly Lion 3 pourrait être une  solution de backup.

Lova Rafidiarisoa

(Source : L’Express de Madagascar, 13 juillet 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)