twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

COVID-19 : les telcos kenyans annulent les frais pour les transactions d’argent mobile inférieures à 1 000 Kshs

mercredi 18 mars 2020

Les sociétés de services de télécommunications kenyan Safaricom, Airtel Kenya et Telkom Kenya ont chacune annulé leurs frais pour les transactions d’argent mobile inférieures à 1 000 Kshs (10 $ US).

Cela fait suite à un appel du président Uhuru Kenyatta dimanche, appelant à une réduction des prix pour permettre à davantage de Kenyans d’accepter les transactions sans numéraire, de minimiser les contacts et d’aider à endiguer la propagation du Coronavirus.

Cette décision affectera positivement les plus de 30 millions d’abonnés sur l’argent mobile au Kenya.

Dans un communiqué publié par Safaricom, le PDG de la société, Michael Joseph, a déclaré : « Il a été convenu que toutes les transactions de personne à personne inférieures à 1 000 Kshs seraient gratuites. Cela signifie qu’à partir de demain matin, les utilisateurs de M-Pesa pourront envoyer gratuitement tout montant inférieur à 1 000 Kshs au cours des 90 prochains jours. »

La Banque centrale du Kenya (CBK) a approuvé cette décision et a également permis aux opérateurs de télécommunications d’augmenter les montants limites en tant que blocage de nombreux services.

« Pour soutenir cela, et en particulier les petites et micro-entreprises (PME), CBK a également approuvé l’augmentation des limites quotidiennes de transactions M-Pesa de 70 000 Kshs à 150 000 Kshs. Le Kenya pourra également effectuer des transactions allant jusqu’à 300 000 Kshs par rapport à la limite actuelle de 140 000 Kshs et contenir jusqu’à 300 000 Kshs dans leurs portefeuilles M-Pesa », poursuit le communiqué.

Safaricom et Airtel Kenya ont également soutenu le Comité national d’intervention d’urgence sur le coronavirus en utilisant un numéro sans frais où les Kenyans peuvent trouver des informations sur le virus et également signaler des infections suspectées.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa , 18 mars 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)