twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

CMDT au Rwanda : La coalition digitale Partner2Connect de l’UIT mobilise 18,5 milliards de dollars US pour connecter les non-connectés

jeudi 9 juin 2022

La table ronde sur le développement numérique Partner2Connect (P2C), qui se tient dans la capitale rwandaise à l’occasion de la Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT) de l’UIT, s’est achevée ce 09 juin 2022 avec l’annonce de plus de 360 promesses de dons représentant une valeur financière combinée estimée à 18,55 milliards USD.

Ces 360 engagements révolutionnaires en faveur de la connectivité universelle ont été pris afin d’améliorer la vie de milliards de personnes dans le monde.

Pour l’Union internationale des télécommunications (UIT), ces engagements permettent de rallier un soutien sans précédent de la part des gouvernements et des entreprises en vue d’étendre l’accès à l’Internet partout dans le monde, ce qui constitue un aspect essentiel du développement durable.

La Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT) de l’UIT qui s’est déroulée du 07 au 09 juin aligne, avec ces engagements, les stratégies de connectivité mondiale sur les objectifs de développement durable des Nations Unies.

L’effort en faveur d’une connectivité universelle et significative représenté par les promesses de P2C profitera directement à des milliards de personnes dans le monde, en particulier dans les pays en développement où la connectivité est en retard.

Le financement, les services, l’assistance technique et d’autres formes d’assistance détaillés dans les engagements amélioreront l’accès des personnes aux technologies numériques et leur préparation à ces technologies, tout en favorisant les écosystèmes numériques et en encourageant les investissements dans la transformation numérique.

« La table ronde Partner2Connect sur le développement numérique s’avère être un point de basculement« , a déclaré le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao, à la fin des sessions d’annonces de contributions. « Les promesses et les engagements pris à Kigali et au cours des mois qui ont précédé cette table ronde envoient un message puissant : ensemble, nous pouvons accélérer les investissements dans le développement des TIC pour ne laisser personne hors ligne. »

Quelque 2,9 milliards de personnes – soit plus d’un tiers de la population mondiale – ne se sont toujours pas connectées à l’internet.

La ministre rwandaise des TIC et de l’innovation, Paula Ingabire, présidente de la CMDT, a déclaré : « Nous avons besoin que tout le monde tire dans la même direction si nous voulons réussir à relever le défi d’assurer une connectivité universelle significative au niveau mondial. Partner2Connect est l’une des meilleures voies par lesquelles nous pouvons catalyser et engager des partenariats productifs vers une connectivité durable pour tous. »

Des engagements révolutionnaires

Les engagements de Partner2Connect arrivent à un point d’inflexion critique, la pandémie prolongée du COVID-19 soulignant l’importance d’une connectivité à large bande rapide et fiable en tant que service essentiel.

Les promesses annoncées lors de la table ronde n’étaient pas seulement financières. Elles comprenaient également des engagements, des politiques et des plans de sensibilisation novateurs visant à réduire la fracture numérique, créant ainsi un terrain fertile où de nouveaux partenariats et alliances pour la connectivité mondiale peuvent s’épanouir.

« Après des mois de travail collectif pour élaborer le cadre d’action Partner2Connect et la plate-forme d’annonces de contributions, en collaboration avec les Etats Membres de l’UIT, des groupes de la société civile, des organisations philanthropiques, des organisations privées et des organisations de jeunes, nous franchissons aujourd’hui une étape importante en rassemblant sous un même toit un nombre sans précédent d’engagements pour faire progresser la connectivité universelle et utile« , a déclaré Doreen Bogdan-Martin, Directrice du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT.

Dans une annonce importante faite au cours du programme de la table ronde de trois jours, la Suisse, pays hôte de l’UIT, a promis que Genève accueillerait le siège de Giga, une initiative conjointe de l’UIT et de l’UNICEF visant à connecter toutes les écoles du monde à l’Internet d’ici 2030. Annonçant ce projet, la Confédération suisse a déclaré que le nouveau bureau Giga à Genève serait un point de collaboration unique, faisant le lien entre le monde de la finance et celui des relations internationales et du développement.

Un engagement diversifié

La table ronde numérique Partner2Connect a rassemblé plus de mille participants sur place à Kigali, rejoints par plus de 350 personnes se connectant à distance. Outre l’annonce de promesses et d’engagements, l’événement a donné lieu à dix tables rondes de haut niveau auxquelles ont participé de hauts représentants du gouvernement, du secteur privé, d’organisations internationales, de la société civile et de groupes de jeunes.

S’exprimant lors de la cérémonie de clôture d’aujourd’hui, S.E. Ursula Owusu-Ekuful, ministre des communications et de la numérisation du Ghana et chef de file de la coalition P2C, a déclaré : « Notre coalition Partner2Connect nous engage à accélérer nos efforts pour connecter les non-connectés et parvenir à un développement mondial durable. Mettons en œuvre tous nos engagements pour notre bénéfice collectif.« 

Les cinq séances d’information organisées pendant les trois jours de l’événement ont mis l’accent sur des thèmes essentiels du développement numérique : Des partenariats pour transformer l’éducation ; Faire avancer le Programme d’action de Doha pour les PMA5 par le biais du P2C ; Découvrir les ingrédients secrets de l’investissement dans la connectivité du dernier kilomètre ; Accélérer la connectivité significative universelle par le biais du Pacte numérique des Nations Unies ; et une session spéciale sur l’assistance et le soutien à l’Ukraine pour reconstruire son secteur des télécommunications.

« Les discussions de la CMDT et le Plan d’action de Kigali seront essentiels pour nous aider à élaborer le Pacte lors du Sommet de l’avenir de l’ONU l’année prochaine« , a déclaré Maria-Francesca Spatolisano, sous-secrétaire générale chargée de la coordination des politiques au Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DAES) et envoyée par intérim du Secrétaire général de l’ONU pour la technologie. « En particulier, le travail de la coalition Partner2Connect nous rapprochera de notre objectif collectif de connectivité universelle et significative pour tous« , a-t-elle ajouté.

Heidi Schroderus-Fox, Haut représentant par intérim pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement (UN-OHRLLS), a déclaré : « Le Programme d’action de Doha demande que tous les habitants des pays les moins avancés (PMA) disposent d’une connectivité numérique sûre, abordable et utile d’ici 2030. Nous n’y parviendrons qu’avec un travail commun et les partenariats à long terme que représente Partner2Connect. C’est un exemple vraiment inspirant de la façon dont les relations entre différents secteurs peuvent être bénéfiques aux PMA. »

Le tableau de bord interactif de Partner2Connect, nouvellement lancé lors de la table ronde P2C de cette semaine, permettra aux utilisateurs de rechercher des promesses de dons et des contributeurs spécifiques, ainsi que de visualiser les analyses de suivi globales.

Partner2Connect : une coalition numérique multi-acteurs

La coalition numérique Partner2Connect est une alliance multipartite lancée par l’UIT en étroite collaboration avec le Bureau de l’Envoyé du Secrétaire général pour la technologie, et conformément à la feuille de route du Secrétaire général des Nations Unies pour la coopération numérique, afin de favoriser une connectivité significative et la transformation numérique dans le monde, en mettant l’accent sur les communautés les plus difficiles à connecter dans les pays les moins avancés (PMA), dans les pays en développement sans littoral (LLDC) et dans les petits États insulaires en développement (SIDS).

« La coalition numérique Partner2Connect est une occasion unique d’adopter une approche holistique, de catalyser de nouveaux partenariats et de mobiliser les ressources nécessaires pour connecter ceux qui ne sont toujours pas connectés. La P2C ouvrira de nouvelles voies aux parties prenantes qui comprennent que la collaboration est le seul moyen de relever un défi de cette envergure et de cette magnitude. J’appelle tous les acteurs et partenaires à rejoindre le P2C et à travailler ensemble afin que nous puissions atteindre notre objectif de connecter de manière significative les 2,9 milliards de personnes qui ne sont toujours pas connectées« , indique Doreen Bogdan-Martin, la directrice du Bureau de développement des télécommunications de UIT.

(Source : Digital Business Africa, 9 juin 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)