twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

CEMAC : les régulateurs télécoms procèdent à la signature des protocoles d’accord de suppression des frais de roaming

jeudi 11 novembre 2021

Adoptée par le Conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale en août 2020, la mesure de suppression des frais de roaming, dans la Cemac, devait entrer en vigueur, dès janvier 2021. La ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Li Libom Likeng, a présidé, le 9 novembre à Douala, la cérémonie de signature des accords bilatéraux entre les régulateurs des télécommunications des pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad), dans le cadre de la mise en œuvre du free roaming attendu depuis janvier 2021.

«  La signature des protocoles d’accords bilatéraux sur les principes de base pour la mise en place de l’itinérance à moindre coût en zone Cemac entre les régulateurs de la zone Cemac constitue, à n’en point douter, une étape clé dans le processus de mise en œuvre du roaming dans notre sous-région. Il constitue surtout une avancée fondamentale dans l’amélioration de l’accès aux services de communications électroniques à moindre coût  », a indiqué la Minpostel.

Selon le membre du gouvernement, c’est la signature de ces protocoles d’accords qui rend officielle la suppression des frais d’itinérance dans la sous-région.

Avant, il y a eu plusieurs étapes. En effet, après la validation par les ministres en charge des Télécommunications de la Cemac du projet de règlement communautaire relatif à l’itinérance sur les réseaux mobiles de communications électroniques ouverts au public en zone Cemac, visant à supprimer les surtaxes sur le service d’itinérance (roaming) des communications électroniques, en février 2020, le règlement Cemac N° 04/20-UEAC-CM-35 relatif à l’itinérance sur les réseaux mobiles de communications électroniques ouverts au public a été adopté à l’occasion de la 35e session du Conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC) en août 2020. Il est entré en vigueur depuis le 8 septembre de la même année.

Pour sa mise en œuvre effective, un dispositif institutionnel a été mis en place, avec une feuille de route prévoyant la signature des protocoles d’accords bilatéraux et la suppression des surtaxes sur le trafic téléphonique intracommunautaire entre les Etats membres, l’alignement des tarifs des services de communications électroniques mobiles (voix, SMS et données) intracommunautaires sur les tarifs nationaux. Désormais, c’est chose faite. La suppression des surtaxes sur le service d’itinérance est désormais actée.

Pour mémoire, les Etats membres de la Cemac se sont lancés dans ce processus de suppression des surtaxes d’itinérance pour faciliter les communications dans la zone Cemac et atténuer le désagrément subi par les consommateurs habitant les localités frontalières, du fait qu’ils sont parfois victimes de l’itinérance non désirée, liée à l’absence de coordination des fréquences aux frontières entre les Etats membres.

A moyen terme, ce dispositif donnera la possibilité à tout abonné d’un opérateur de réseau mobile en Afrique Centrale d’utiliser les services de téléphonie mobile, sans crainte de payer des frais supplémentaires, lorsqu’il est en déplacement dans un autre pays de la sous-région.

Sylvain Andzongo

(Source : Agence Ecofin, 11 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)