twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

CBAO : Le chef du département de la monétique vole plus de 8 millions à « Global Carte Kalpé » via des transferts frauduleux

vendredi 11 mars 2022

Responsable du département monétique de la Cbao, Harouna Soumaré a été déféré au parquet de Dakar hier jeudi, pour une histoire de « détournement ». Profitant de sa position, il débitait le compte interne de la banque dénommé « Global Carte Kalpé » pour créditer ses deux cartes prépayées et procéder à des transactions illicites.

Harouna Soumaré, âgé de 35 ans responsable du département monétique de la Cbao, est poursuivi pour faux et usage de faux en écriture privée de banque, retrait frauduleu d’espèces, fraude à la carte . Selon le journal l’Observateur, la banque le suspectait d’avoir fait des transactions louches sur le fonctionnement de la carte à débit différé du susnommé ainsi que de ses deux cartes prépayées.

Elle lui reprochait la somme de 8,5 millions Fcfa. Entendu au cours de l’enquête, Thierno Diouf, Directeur de Yaudit général de Cbao, déclare que le 16 novembre 2021, son département a été saisi par le service controle permanent des opérations au sujet de transactions suspectes relevées sur le fonctionnement de la carte à débit différé appartenant à Harouna Soumaré ainsi que sur ses deux cartes prépayées.

La Division Spéciale de Cybersécurité est alors entrée dans la danse. Les investigations en interne effectuées par le département inspection ont permis de constater que Harouna Soumaré a anormalement effectué plusieurs relèvements de plafond, contrairement aux procédures internes. Ensuite, il a procédé à des rechargements de ses deux cartes prépayées, dont le montant cumulé à l’initial est estimé provisoirement à 8,5 millions Fcfa.

Le modus operandi du mis en cause consistait à débiter le compte interne de la banque dénommé « Global Carte Kalpé » pour créditer ses deux cartes prépayées et procéder à des transactions illicites.

Devant les policiers enquêteurs de la Cybersécurité, le responsable du département monétique de la Cbao a reconnu sans ambages l’intégralité des faits qui lui sont reprochés. Dans sa déposition, il avoue avoir procédé au relèvement du plafond de sa carte à débit différé à l’insu de son gestionnaire de compte et débité frauduleusement depuis le mois septembre 2021, le compte interne de la banque dénommé « Global Carte Kalpé » pour des transactions illicites.

Cependant, le mis en cause a tenté de justifier ses écarts par une emprise mystique qui lui fait même oublier le montant global du préjudice causé à la Cbao. Au cours de l’enquête, le Directeur de l’audit général de la Cbao, Thierno Diouf, explique qu’en plus des opérations frauduleuses à l’aide des 2 cartes prépayées appartenant à Harouna Soumaré, 3 autres cartes prépayées ont été identifiées, enregistrées au nom de S. Ndiaye, F. Mbaye et A. Ba.

Une opération de rechargement d’un montant 1,8 million Fcfa effectuée à la date du 28 octobre 2021 sur une carte prépayée est à l’actif de M. Soumaré. Mieux encore, les trois nouvelles 3 cartes ont été frauduleusement rechargées par le débit du compte interne de la banque dénommé « Globa ! Carte Kalpé ». Poussant les investigations le commissaire Aly Kandé et ses hommes ont découvert d’autres opérations frauduleuses de 5,2 millions Fcfa sur la carte de S. Ndiaye, de 7,3 millions Fcfa sur la carte de F. Mbaye et 1,9 million Fcfa sur la carte A. Ba. Ce qui fait un préjudice total de 24,8 millions Fcfa. Réentendu, le mis en cause apprend aux enquêteurs qu’il est le véritable propriétaire des 2 cartes prépayées établies au nom de S. Ndiaye et F. Mbaye. Il a également reconnu avoir effectué des chargements frauduleux sur ces deux cartes à partir du compte « Global Carte Kalpé ». Cependant, il a contesté la transaction d’un montant 1,8 million Fcfa en date du 28 octobre

D’après ses déclarations, la carte établie au nom d’A Ba ne lui appartient pas et la transaction était relative à une réclamation du client.

Ce qui fait qu’elle était licite. L’enquête a aussi montré qu’il avait acheté les cartes aux noms de son cousin S. Ndiaye et de sa petite- amie F. Mbaye. Cette dernière a même reconnu avoir reçu la somme de 3 millions Fcfa de son copain comme cadeau. Ces indices graves et concordants ont motivé le défèrement du mis en cause au parquet du tribunal de Dakar.

(Source : Social Net Link, 11 mars 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)