twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Burkina Faso : le gouvernement a achevé et inauguré la phase 1 du réseau national de fibre optique

jeudi 28 octobre 2021

En septembre dernier, le gouvernement du Burkina Faso a dévoilé son ambition d’améliorer la connectivité dans les zones urbaines. Il va s’appuyer à cet effet sur le réseau national de fibre optique.

Le gouvernement burkinabé a achevé la première phase du réseau national de fibre optique engagé en 2017. Mardi 26 octobre, le Premier ministre, Christophe Dabiré, représentant du chef de l’Etat, a inauguré l’infrastructure télécoms à Koudougou, chef-lieu de la région du Centre-Ouest. Le tronçon de fibre optique, long de 2 001 km, s’étend sur 66 communes, dont 12 chefs-lieux de région, 26 chefs-lieux de province et 40 communes rurales.

C’est au total près de 3 000 kilomètres de fibre optique qui ont déjà été déployés à travers le Burkina Faso, a révélé le Premier ministre. « Avant l’arrivée au pouvoir du président Roch Kaboré, le Burkina était à 1 200 km de fibre optique en matière de couverture. De nos jours, nous sommes à 3 000 km, pris en charge par le gouvernement avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers », a-t-il déclaré.

Aux 2 001 km réalisés dans le cadre du projet Backbone national des télécommunications (PBNT), se sont en effet ajoutés les 307 kilomètres réalisés dans le cadre de la composante burkinabé du projet régional d’infrastructures de communication de l’Afrique de l’Ouest (PRICAO-BF) et 650 kilomètres de fibre optique installés dans le cadre du projet G-Cloud gouvernemental.

En début d’année, le Premier ministre burkinabé avait annoncé des investissements pour relever le taux de pénétration du haut débit dans le pays. L’inauguration du réseau national de fibre optique à Koudougou intervient alors que le gouvernement est également engagé dans un projet de développement de la connectivité Internet dans les zones urbaines. Le réseau national de haut débit lui servira de soutien.

La ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Hadja Fatimata Ouattara, a affirmé que « le réseau national de la fibre optique que nous inaugurons est le support qui permettra le fonctionnement fluide et rapide de tous les programmes qui exigent une large bande passante. Il permettra également le développement des services en ligne dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la gouvernance, du commerce, de la sécurité et bien d’autres ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 28 ocotbre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)