twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Burkina Faso : le Parlement a initié une enquête sur le segment de la téléphonie mobile

mardi 3 mars 2020

Le Parlement de la République du Burkina Faso a décidé d’enquêter sur le segment de la téléphonie mobile. L’action survient après de nombreuses critiques des consommateurs aussi bien sur la qualité des services que sur le coût des services.

Au cours d’un entretien avec Sidwaya, le député Issaka Congo (photo) du groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le progrès, par ailleurs président de la Commission d’enquête sur le système de la téléphonie mobile au Burkina Faso, a expliqué que l’objectif « principal de la commission est de s’informer de la qualité des services offerts par les trois opérateurs de téléphonie mobile existant au Burkina Faso, à savoir Telmob, Orange-Burkina et Telecel Faso ».

« Il s’agit spécifiquement d’enquêter sur la qualité du service voix, la qualité du service des données internet, le respect des cahiers des charges par les trois opérateurs de téléphonie mobile, le système de tarification des services offerts aux consommateurs. L’enquête prendra également en compte le niveau de couverture du territoire national par les différentes sociétés (accessibilité physique), le respect par lesdits opérateurs de la réglementation financière, fiscale et comptable en vigueur et, enfin, le dispositif de contrôle mis en place par les services publics pour s’assurer du respect de la législation par les opérateurs de téléphonie mobile », a poursuivi Issaka Congo.

Pour mener l’enquête, des équipes de la commission seront déployées sur le terrain selon des axes préalablement définis pour aller à la rencontre des sociétés de téléphonie mobile, de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes et de différents acteurs ayant des liens avec la téléphonie mobile au Burkina Faso.

(Source : Agence Ecofin, 3 mars 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)