twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Burkina Faso : Télévision numérique terrestre - Le signal est enfin là !

jeudi 28 décembre 2017

La Télévision numérique terrestre a été officiellement lancée, le jeudi 28 décembre 2017 à Ouagadougou. La cérémonie a été présidée par le Haut représentant du chef de l’Etat, Chérif Sy.

Le Burkina Faso est entré dans une nouvelle ère technologique. Son passage à la Télévision numérique terrestre (TNT) a été, en effet, officiellement, acté le jeudi 28 décembre 2017 à Ouagadougou. Le clic de l’allumage officiel du signal TNT au Burkina a été fait par le Haut représentant du chef de l’Etat, Chérif Sy. Cet acte a été suivi par un visionnage des 14 chaines gratuites nationales (RTB, RTB2, BF1, Canal 3, TV Al Houda, TV Maria, Impact TV, SMTV, CVK, El-Béthel, Burkina Info, TVZ, 3TV, Omega TV). Le nombre de ces chaines atteindra prochainement la vingtaine, selon la directrice générale de la Société burkinabè de télédiffusion(SBT), Kadidia Savadogo. Dans sa présentation, elle a rappelé que la TNT offre des avantages multiples (accès à plus de chaines, meilleure qualité du son et de l’image, possibilités de services innovants, etc.). « Avec 35 stations dont 28 sont déjà opérationnelles, cette technologie favorisera aussi une meilleure couverture télévisuelle du territoire national », a-t-elle ajouté.

Pour les éditeurs de service, a-t-elle poursuivi, la TNT se traduira par un enrichissement des offres des programmes et la possibilité de diffuser plusieurs programmes (nationaux et internationaux). Mme Sawadogo a, par ailleurs, souligné que l’arrêt de la diffusion analogique permettra surtout de libérer des fréquences pour d’autres services à valeurs ajoutées (internet mobile à haut débit, applications de dernière génération, etc.). Pour le ministre en charge de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, cette révolution technologique contribuera à l’amélioration du droit à l’information.

« La TNT met à la disposition des téléspectateurs burkinabè une offre plus riche et plus diversifiée », a-t-il justifié. Il a, en outre, indiqué que grâce à une exonération douanière du gouvernement, tout Burkinabè lambda peut se procurer le décodeur TNT comportant les caractéristiques DVB-T2/MPEG4-AVC à la modique somme de 10 000 F CFA.

Dans le même ordre d’idées, il a invité les éditeurs de services à produire des contenus audiovisuels de qualité à la hauteur des attentes des populations. A son avis, le dividende numérique qui se dégagera à la suite de la libération des fréquences permettra une valorisation du patrimoine culturel burkinabè avec en toile de fond une connexion internet de très haute qualité.

Aubin W. Nana

(Source : Sidwaya, 28 décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)