twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Burkina Faso : Opérationnalisation de la TNT - Plus de signal analogique à partir de novembre 2019

lundi 8 avril 2019

Le comité de pilotage de la Télévision numérique de terre (TNT) a eu une séance de travail avec le Premier ministre, Christophe Dabiré, le lundi 8 avril 2019 à Ouagadougou. A l’unanimité, le comité a décidé de l’extinction totale du signal analogique à compter du 1er novembre 2019.

Les premiers responsables de la communication au Burkina Faso veulent opérationnaliser définitivement la Télévision numérique de terre (TNT).

En effet, le comité de pilotage de la TNT qui, selon le ministre de la Communication Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, regroupe plusieurs acteurs de diverses institutions, a eu une journée de travail avec le Premier ministre Christophe Dabiré, le lundi 8 avril 2019 à Ouagadougou, afin de fixer définitivement le cap sur le numérique.

Selon le ministre Dandjinou, la séance a permis au comité TNT de décider de la coupure du signal analogique à partir du 1er novembre prochain.

Un décret sera pris en Conseil des ministres pour confirmer la date, a précisé le ministre de la Communication.

Aussi, le porte-parole du gouvernement a indiqué que la question de la redevance à payer par les acteurs et le modèle économique de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT) ont été discutées au cours des travaux.

Plusieurs aspects ont été évoqués, selon lui, afin de permettre l’accès des populations à l’information adéquate, mais aussi d’assurer la fonctionnalité de la SBT. « Avec l’orientation du Premier ministre, une fourchette de redevance a été proposée qui sera adoptée après échanges avec les différents partenaires.

Ce qui veut dire qu’il y’a de la logistique notamment les décodeurs à acquérir du côté des consommateurs en vue de recevoir le signal TNT », a indiqué M. Dandjinou.

Aussi, a-t-il informé que les éditeurs se doivent d’informer les auditeurs afin de les préparer à ce transfert technologique. Mieux, les acteurs ont décidé de la nécessité d’assurer le financement de la SBT afin de la rendre compétitive.

Wanlé Gérard Coulibaly

(Source : Sidwaya, 8 avril 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)