twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Burkina Faso/Gouvernance de l’Internet : Une formation pour contribuer au raffermissement de la souveraineté numérique en Afrique

lundi 2 septembre 2019

Du 26 au 30 août 2019, le Burkina-Faso a abrité la 5è session de la Formation des Formateurs sur la Gouvernance de l’Internet et des autres systèmes d’information (FFGI 2019).

La Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON, représentant le Premier Ministre, Son Excellence Monsieur Christophe Marie Joseph DABIRE, a présidé dans la matinée du lundi 26 août 2019. A son tour, le président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), Monsieur Tontama Charles MILLOGO, a présidé, ce vendredi 30 août 2019 à Ouagadougou, la cérémonie de clôture.

Cette cérémonie a été marquée par des allocutions et des remises d’attestation aux participants. Le Colonel Pierre OUEDRAOGO, président du comité national d’organisation, a, dans son intervention, souhaité que les participants puissent être le porte-flambeau du savoir acquis au Burkina Faso dans leurs pays respectifs. Convaincu que c’est de cette manière que la FFGI contribuera à créer une masse critique de personnes aguerries en matière de gouvernance de l’internet dans les pays africains.

Monsieur Tontama Charles MILLOGO a clôturé la cérémonie en saluant l’initiative de cette rencontre qui se bonifie, s’enracine et s’agrandit au fil des années. Il invite donc les participants à être des ambassadeurs de la FFGI auprès de leurs structures respectives et de leur milieu de vie.

Rappelons que la FFGI qui est à sa 5è année, a été initiée en 2015 par une organisation de la société civile active dans le domaine du numérique, dénommée « Initiative TIC et Citoyenneté (ITICC) et regroupe environ 12 pays africains. ».

Maryse Atsé

(Source : ICT4Africa, 2 septembre 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)