twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Burkina Faso/Etablissement des actes judiciaires : L’information désormais accessible par SMS

vendredi 20 septembre 2019

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Réné Bagoro a lancé le système de messagerie par SMS pour les actes usuels délivrés par la justice, le mardi 17 septembre 2019, à Ouagadougou.

Dans son processus de modernisation de l’accès à la justice, le ministère de la Justice rejoint les usagers jusque dans leurs téléphones portables. Le département vient de mettre en place, en effet, un système de messagerie par SMS pour permettre aux citoyens de pouvoir avoir des informations concernant des actes délivrés par la justice.

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, René Bagoro, a officiellement lancé la plateforme, le mardi 17 septembre 2019 à Ouagadougou.

Six actes sont concernés par cette initiative : le casier judiciaire, le certificat de nationalité, le registre de commerce et du crédit immobilier, l’ordonnance de prise en charge, la rectification administrative et la cession volontaire de salaire.

L’usager envoie le mot clé (par exemple CASIER pour le casier judiciaire) par SMS au 3439 et reçoit des informations sur la constitution du dossier, le lieu de dépôt, le coût et le délai de délivrance de l’acte objet de la requête.

Le SMS coûte 50 F CFA et la plateforme fonctionne pour l’instant avec l’opérateur de téléphonie mobile Telmob. « Cette plateforme s’inscrit dans la continuité d’offrir aux citoyens burkinabè des services judiciaires modernisés.

Par ce biais, il s’agit pour nous de disposer d’un outil de communication efficace et de faciliter la tâche aux citoyens, dans la mesure où certains sont obligés de se déplacer au niveau des palais de justice pour avoir les informations avant de constituer leurs dossiers.

Ainsi, les informations sur les services offerts dans les juridictions leur sont plus accessibles », a expliqué René Bagoro à l’issue de la cérémonie de lancement.

C’est là aussi, a-t-il ajouté, la matérialisation de la volonté du gouvernement d’améliorer la qualité des services publics de la justice dans la vision de disposer à l’horizon 2027 d’une justice crédible, accessible à tous et respectueuse des règles d’un Etat de droit.

(Source : Sidwaya, 20 septembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)