twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Brouillage des ondes et confiscation du Link de la radio : La force des armes pour freiner l’élan de la Première Fm

vendredi 1er juin 2007

Comme une réponse à la volonté de l’Administrateur du Groupe Avenir Communication de voir sa radio émettre vaille que vaille, la Gendarmerie est descendue hier en force dans les locaux de la radio pour saisir le matériel, après avoir brouillé sa fréquence en pleine conférence de presse de Madiambal Diagne.

Les alentours du Groupe Avenir Communication ont rarement vu une affluence pareille à celle d’hier, aux environs de 19 heures. En dehors du personnel de l’entreprise et des confrères des autres organes, qui étaient à l’intérieur de l’immeuble, pour les besoins de la conférence de presse, animée par l’Administrateur du Groupe, Madiambal Diagne, les habitants de la Cité Adama Diop, où se trouve le Groupe, étaient massés devant l’immeuble, pour essayer d’attraper des bribes de l’événement qui se déroulait devant leurs yeux. Le spectacle a aussi attiré l’attention des automobilistes, dont certains, en stationnant en plein milieu de la rue, ont failli provoquer des embouteillages. En fait, l’événement valait bien le détour.

Juste après le brouillage des ondes de la radio Première Fm, en plein milieu du point de presse de M. Diagne, 5 véhicules L 200 double cabines de la Gendarmerie ont assiégé l’immeuble. Ces pandores accompagnaient des éléments de l’Agence de régulation des télécommunications et de la poste (Artp), venus saisir le matériel de la radio du Groupe Avenir Communication. Mine sévère, armes à la main, serrés dans leurs véhicules, les gendarmes qui étaient un peu plus d’une soixantaine, semblaient prêts à donner l’assaut au cas où Madiambal Diagne aurait refusé de céder.... son matériel.

Sortis de leurs véhicules, trois agents de l’Artp, accompagnés du capitaine Bâ, de la brigade de Gendarmerie de la Foire, et d’un autre élément, ont pris les escaliers de l’immeuble jusqu’au bureau de l’administrateur, au premier étage. Après un échange qui a duré quelques minutres, tout le monde s’est rendu au troisième étage de l’immeuble, dans les locaux de la radio. Une fois à l’intérieur, le Link, qui permet de transférer le son à l’antenne située à la Patte d’Oie, est sorti de son casier, sans résistance aucune de la part des journalistes, encore moins de l’Administrateur du Groupe, qui avait déjà quitté les lieux à bord de son véhicule. La foule dehors, dont certains avaient suivi la conférence de presse, avant le brouillage de la fréquence, et qui étaient curieux de savoir ce qui se passait dans ce bâtiment, devenait toujours plus nombreuse.

En tout, il aura suffi d’une heure, montre en main, pour que les « forces de l’ordre » accomplissent leur basse besogne. Ils en ont profité au passage, pour arracher du matériel de travail à un confrère de la radio privée Rfm et intimider un employé du Groupe Avenir Communication. Pour l’un et l’autre, le prétexte a été qu’ils auraient pris du son et des images de la descente armée.

Leur tâche terminée, les agents de l’Artp, sous bonne escorte, se sont engouffrés dans leur véhicule sans faire l’objet d’aucune manifestation de colère ou de mauvaise humeur, et ont débarrassé les lieux. Avec, derrière eux, leur impressionnante escorte de véhicules militaires.

Derrière eux, le personnel du Groupe Avenir Communication cherchait encore à comprendre ce qui lui est arrivé, tandis que les badauds également y allaient à fond de leurs commentaires.

Aly Fall

(Source : Le Quotidien, 1er jun 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)