twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bras de fer PCCI/146 travailleurs : le juge inflige à la Sonatel une amende de 400 millions

mardi 3 septembre 2019

Un combat sur plusieurs fronts avec différents adversaires, c’est ce que mènent actuellement les travailleurs en disgrâce de Pcci. Outre le centre d’appels, ils sont en bras de fer avec la Sonatel, qui a été condamnée à leur payer plus de 400 millions de francs. L’entreprise de téléphonie mobile, qui voit un de ses comptes bloqué, avait saisi le juge des référés. Hier-lundi, le juge a débouté la Sonatel avant d’ordonner la continuation des poursuites. Sonatel est condamnée donc à payer plus de 400 millions francs, rapporte « Les Echos » dans sa livraison de ce mardi.

Très déterminés, les 145 travailleurs du centre d’appels Pcci mènent leur combat pour rentrer dans leurs fonds. Ils réclament plus que jamais leurs 14 mois de salaires, même si les dirigeants de Pcci démentent cela. Le bras de fer ne se traduit pas seulement par une manifestation devant les locaux de la Sonatel, mais par des procédures aussi bien devant le Tribunal du travail que devant le juge du Tribunal du commerce. Et désormais, le combat n’est plus seulement contre Pcci, mais aussi contre la Sonatel.

Comment la Sonatel est entrée dans la danse ? En réalité, les travailleurs sans salaires, ayant appris que l’entreprise a été vendue, ont cherché à rentrer dans leurs fonds, mais ils n’ont trouvé nulle trace de l’argent. Ils ont alors compris que leur entreprise travaillait avec les opérateurs de téléphonie mobile, notamment Tigo et la Sonatel. Via leurs conseils, ils ont enclenché une saisie-attribution pour les différents partenaires de Pcci et ont ainsi appris que la Sonatel, partenaire principal, avait 160 millions de francs pour le compte de Pcci.

Mais, la Sonatel refuse de payer, au motif qu’il y a une convention tripartite entre elle, Pcci et Ecobank et que donc, Pcci devant environ 2 milliards de francs à l’institution bancaire, elle ne peut payer qu’à Ecobank qui avait fait un nantissement sur l’argent.

(Source : Pressafrik, 3 septembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)