twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Brahima Sanou à la tête du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT

dimanche 10 octobre 2010

Le Burkinabè Brahima Sanou a été élu directeur du Bureau de développement des télécommunications (BDT) de l’UIT. C’est l’une des directions les plus importantes de l’institution, qui a notamment en charge la coopération avec les pays en développement. Avant cette élection, Brahima Sanou représentait l’UIT auprès de l’Union africaine en Ethiopie.

Ingénieur des télécommunications de formation et titulaire d’un diplôme postuniversitaire du Centre d’études financières, économiques et bancaires de Paris, Brahima Sanou a acquis 30 années d’expérience dans le secteur des télécommunications/ TIC, dont 12 ans en tant que fonctionnaire de l’UIT. Il a aussi une solide expérience internationale, pour avoir été membre du Conseil de l’UIT pendant une dizaine d’années et pour avoir représenté un groupe de 15 pays africains au Conseil des Gouverneurs d’INTELSAT dans les années 90. Au Burkina Faso, son pays d’origine, M. Sanou a exercé de hautes fonctions dans le secteur des télécommunications.

Principale institution des Nations Unies chargée des questions relatives aux technologies de l’information et de la communication, l’UIT est l’instance mondiale où pouvoirs publics et secteur privé se rencontrent pour développer les réseaux et les services. Depuis 145 ans, elle coordonne l’utilisation en partage du spectre des fréquences radioélectriques au niveau mondial, encourage la coopération internationale en attribuant des orbites de satellites, s’emploie à renforcer l’infrastructure des télécommunications dans les pays en développement, définit des normes mondiales qui garantissent la parfaite interconnexion de systèmes de communication très divers et relève des défis mondiaux actuels, que sont la lutte contre les conséquences des catastrophes naturelles et du changement climatique et le renforcement de la cybersécurité.

(Source : Fasozine, 10 octobre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)