twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bousculade des radios sur la bande Fm : Abou Lô brandit le sabre

jeudi 15 août 2013

L’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (Artp) a organisé, hier, une journée d’information pour les professionnels de l’audiovisuel pour faire connaissance des nouvelles mesures prévues pour assainir le milieu.

Ces mesures vont porter sur des réaménagements sur la bande fm où émettent la plupart de nos radios en vue d’une meilleure organisation, mais aussi pour une plus grande facilitation dans la gestion du côté de l’Artp. Pour y parvenir, elle va procéder automatiquement à la suspension des fréquences déjà attribuées et non utilisées par leurs propriétaires, a informé son directeur général, Abou Lô. Cette opération est importante, car elle va aider à mettre plus d’espace entre les fréquences entre les radios, ce qui sera un atout de performance pour elles.

L’Artp annonce également des sanctions contre les propriétaires de fréquences qui brouillent le système avec de l’utilisation du matériel radio électrique non autorisée dans les contrats de cession. C’est parce que avec ces agissements, on note de plus en plus d’interférences ou de chevauchements des radios, ce qui n’a aucun rapport avec la proximité, a expliqué, le directeur général de l’Artp. L’exemple le plus notoire est les interférences notées entre la Chaîne nationale (95.7) et la Radio municipale de Dakar (Rmd, 95.5). Le fouet va aussi toucher tous ceux qui utilisent des fréquences qui ne les appartiennent pas. Les amendes pour ces mauvais comportements sur la bande fm sont à prévoir dans l’ordre de 30 à 60 millions de F CFA.

Abdou Lô a profité de cette occasion pour annoncer la fin d’attribution de nouvelles fréquences. Selon lui, toutes les fréquences disponibles sont déjà attribuées. Cela concerne bien également la télévision. C’est donc le moment pour l’Artp de passer à l’aménagement dans le domaine de l’audiovisuel pour réussir le passage de l’analogie au numérique prochainement.

AT

(Source : Leral, 15 aout 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)