twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bourse régionale des valeurs mobilières : Mauvaise fortune du titre Sonatel

lundi 3 octobre 2011

La mauvaise fortune du titre SONATEL SN se poursuit et affecte le marché sous-régional dont la capitalisation affiche -3%, son plus fort recul mensuel de depuis le début de l’année 2011.

-2,98% à 168,72 points pour le Brvm 10 et -2, 34% à 146,18 points pour le Brvm composite, les deux principaux indices de la Bourse des valeurs mobilières(Brvm) accusent ainsi un net recul au terme du mois d’août dernier. Le marché financier sous-régional continue d’être affecté par le repli du titre SONATEL SN qui perd sur la même période 9,15% à 129 000 FCfa, son plus important recul mensuel depuis le début de l’année 2011, entraînant dans sa chute l’indice sectoriel « Services publics » qui, à -6,99%, affiche également sa plus forte baisse mensuelle de l’année.

Le manque d’activité et de liquidité habituel au 3ème trimestre de l’année dans un contexte de crise généralisée, serait l’une des explications de cette baisse, selon la « Lettre mensuelle » publiée par CGF Bourse.

L’autre explication est relative à l’actualité autour du Groupe Sonatel et à la problématique de la taxation des appels entrants, la menace de nationalisation de l’entreprise et la mobilisation des travailleurs, toutes choses qui ont fini d’ « apeurer » les petits porteurs qui, ont décidé de liquider une partie de leur portefeuille afin d’anticiper sur une probable baisse du cours de l’action Sonatel. Des petits porteurs qui en fait, ont suivi dans ce contexte le comportement de certains investisseurs institutionnels notamment les fonds d’investissement étrangers qui ont liquidé « momentanément » leur position.

Les analystes de Cgf Bourse sont cependant « convaincus » que le titre Sonatel reviendra à la hausse « d’autant plus que les analystes indépendants soutiennent que celui-ci est actuellement sous-évalué » et que son cours devrait se situer autour de 170 000 FCfa.

(...)

Malick Ndaw

(Source : Sud Quotidien, 3 octobre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)