twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Botswana : le gouvernement prévoit d’investir 12,7 millions $ pour connecter 500 villages à Internet

mercredi 23 mars 2022

Depuis 2020, la pandémie de Covid-19 a accéléré le processus de transformation numérique en Afrique. Les gouvernements multiplient les investissements pour garantir aux citoyens la connectivité Internet, qui est un pilier de cette transformation.

Le gouvernement du Botswana a annoncé, lundi 21 mars, qu’il prévoyait de connecter à Internet un total de 500 villages à travers le pays. Baptisé SmartBots, le projet sera mis en œuvre par étapes et coûtera environ 12,7 millions $ à l’Etat.

Pour la réalisation de ce projet, les villages dont la population est inférieure à 5 000 habitants seront connectés par le biais de la fourche souple activée par l’utilisateur (UASF). Le gouvernement fournira une subvention aux opérateurs de téléphonie mobile. Les villages dont la population est égale ou supérieure à 5 000 habitants seront mis à niveau vers la 4G et au-delà, grâce aux interventions réglementaires de l’Autorité de régulation des communications du Botswana (BOCRA). La première phase du projet consistera à apporter de la connectivité Internet dans 61 villages qui ne disposent que d’un accès minimal aux infrastructures de backhaul et à l’électricité à haut débit.

Le projet SmartBots est conforme à la stratégie nationale en matière de large bande (NBS) lancée en 2018 par le gouvernement botswanais dans le cadre de ses ambitions de transformation numérique. Elle vise à connecter chaque citoyen, entreprise et communauté à une infrastructure à large bande à haut débit et de qualité appropriée à des prix abordables. La mise en œuvre de cette stratégie a commencé en 2021, avec pour objectif de connecter 203 villages au cours de l’année fiscale 2021. Le projet intervient dans un contexte marqué par la forte accélération de la transformation numérique à travers le continent africain depuis 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

A terme, le projet SmartBots devrait permettre à environ 1,2 million de Botswanais de se connecter à l’Internet à haut débit et d’accéder aux services numériques grâce à des points d’accès Wi-Fi disponibles dans les lieux publics. Selon le gouvernement, le projet permettra aux citoyens de participer activement au développement de l’économie numérique. Il fournira également de nombreuses opportunités d’emploi et permettra à la jeunesse d’être compétitive à l’échelle mondiale.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 23 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik