twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bilan de la 1ère année de portabilité : Le RESTIC prend le contre-pied de l’ASUTIC

lundi 5 septembre 2016

Au moment où l’Association des utilisateurs des technologies de l’information et de la communication (Asutic) constate un échec de la portabilité, le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (Restic) parle d’une « mise en place correcte du processus de portage de numéros entre opérateurs dans un même marché avec une plateforme supervisée et régulée par l’Autorité de régulation des télécommunication et des postes qui assure un contrôle et une traçabilité de l’opération avec une base de données centralisée et partagée ». Le bureau exécutif assure que le Sénégal est l’un des rares pays en Afrique au sud du Sahara à avoir réussi la portabilité. Ainsi, note-t-il dans un communiqué, « les performances engrangées dans le processus de portage ont été possibles grâce à l’Artp qui a pu mettre en place un processus technique complexe et maîtrisé qui respecte l’intégrité des informations personnelles des con­sommateurs tout en s’assurant d’un traitement ponctuel par l’opérateur des requêtes formulées par les usagers et consommateurs fixes et mobiles ». Pour les consommateurs et usagers, souligne-t-il, « la portabilité a contribué à élever le niveau de satisfaction client que ces derniers sont légitimement en droit de demander et d’exiger des opérateurs ». Le Restic estime toutefois « qu’aussi bien les professionnels du secteur que les consommateurs doivent prendre le temps d’évaluer le chemin parcouru, les ajustements à apporter au lieu de tomber dans la critique facile souvent non justifiée ».

(Source : Le Quotidien, 5 septembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)