twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénin : vers la suppression du registre d’actes de naissance

lundi 22 mars 2021

En marge du lancement de la distribution des cartes d’identité nationales biométriques le jeudi 18 mars dernier, le gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), Cyrille Gougbédji, a annoncé l’enregistrement systématique de toutes les nouvelles naissances au Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip), à partir du 1er avril 2021.

Bientôt, il n’existera plus de registre d’actes de naissance au Bénin. Telle est l’annonce du gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes, fruit des reformes menées pour la dématérialisation de l’état civil au Bénin depuis la création de l’Anip en 2019. Missionnée pour moderniser le processus le processus d’identification des personnes, l’Anip est parvenue à la mise en place d’actes de naissance sécurisés ayant permis la confection des cartes d’identité nationales biométriques.

« La carte nationale d’identité biométrique vient révolutionner la gestion des personnes et garantir plus d’efficacité dans l’identification et davantage d’inclusion sociale et de simplification », se réjouit Cyrille Gougbédji. De septembre 2020 à janvier 2021, plus de 45 000 demandes ont été enregistrées, traitées et la distribution des cartes d’identité nationales biométriques a été lancée depuis ce 18 mars.

Au Bénin, les actes de naissance ont toujours été délivrés sur la base d’un registre que détiennent les mairies. Mais suite aux aléas, ces actes sont parfois abîmés ou perdus. L’enregistrement systématique des naissances au Ravip vient mettre fin à ces désagréments, réduire les tracasseries administratives et faciliter l’établissement du passeport et d’autres actes vitaux. Il était annoncé le projet de construction d’un Centre national de personnalisation des titres sécurisés dont l’érection arrive à terme. Il facilitera la satisfaction des demandes d’actes dans de meilleurs délais.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 22 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)