twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénin : les cahiers de charges des opérateurs et fournisseurs approuvés

jeudi 5 septembre 2019

Au Bénin, le Conseil des ministres de ce mercredi 04 septembre a approuvé entre autres mesures normatives, les cahiers de charges types des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs d’accès à internet.

Objectif : « Faciliter la mise en œuvre des principes de régulation, notamment le traitement équitable et non-discriminatoire desdits opérateurs et fournisseurs », précise le compte-rendu du Conseil des ministres qui renchérit que « l’avènement du Code du numérique a rendu indispensable leur [cahiers de charges] actualisation en vue de les adapter au nouvel environnement institutionnel ainsi qu’aux exigences qui en découlent. »

En effet, le Code du numérique, voté le 13 juin 2017 et promulgué le 23 avril 2018 par le chef de l’Etat, est un document qui recadre le fonctionnement du secteur du numérique au Bénin. Il aborde dans les moindres détails les outils et ressources, de même que les usages, assortis de sanctions et autres mesures restrictives. Tout ceci a trait aux réseaux et services de communications électroniques, la cybercriminalité et la cyber-sécurité, sans oublier les personnes physiques et morales en amont et en aval de la mise en œuvre de tout ce processus.

Cadre formel

Après avoir défini le cadre réglementaire et juridique propice au développement de l’économie numérique, le gouvernement a rendu conformes les cahiers de charges des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs d’accès à internet, avec la loi n°2017-20 du 20 avril 2018 portant code du numérique en république du Bénin. Ces nouveaux documents ont été approuvés pour être désormais mis en œuvre.

En plus du décret portant approbation des cahiers de charges types des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs d’accès internet, le gouvernement a également agréé l’attribution de licences d’établissement et d’exploitation de réseaux mobiles de télécommunications aux sociétés Etisalat Bénin et Spacetel Bénin SA. De quoi relancer de plus belle leurs activités dans un cadre beaucoup plus formel.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 5 septembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)